You are currently viewing Qu’est-ce qu’un certificat ACERMI en isolation ?

Qu’est-ce qu’un certificat ACERMI en isolation ?

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post published:20/09/2022
  • Post last modified:20/09/2022
  • Post comments:0 commentaire
  • Temps de lecture :9 min de lecture
demande de devis isolation thermique exterieur

Il existe dans le domaine de l’isolation de nombreux labels et certifications sur lesquels il convient de se renseigner au préalable pour bien comprendre le fonctionnement de l’ensemble des sujets. Chacun d’eux donne en effet des indications bien précises sur les produits auxquels ils sont apposés. Dans cet article, nous nous intéresserons plus particulièrement au certificat ACERMI. Qu’est-ce que le certificat ACERMI ? Quelle est son utilité, et quelles sont les performances qu’il permet de garantir ? Mais aussi quel est le processus d’obtention pour cette certification ? Voici autant de points que vous pourrez découvrir dans cet article.

En savoir plus sur le certificat ACERMI

L’ACERMI, autrement dit l’Association pour la Certification des Matériaux Isolants, est une association de loi 1901 créée en 1983. Elle a pour mission principale de délivrer des certificats attestant de la qualité de matériaux isolants : il s’agit tout simplement de la certification ACERMI. Découvrons dans cette première partie un peu plus en détail à quoi elle correspond.

Qu’est-ce que le certificat ACERMI ?

Le certificat ACERMI est un certificat délivré par l’organisme ACERMI lui-même. C’est en fait un label de qualité qui permet de garantir la qualité des matériaux isolants vendus par un fabricant. Le but de l’association qui le délivre est d’accompagner le processus d’innovation des produits isolants, le tout de manière complètement neutre et objective.

Aujourd’hui, il n’y a aucune obligation à ce qu’un produit soit certifié ACERMI. En effet, la certification ACERMI repose sur une démarche volontaire de la part des entreprises qui la souhaitent.

Le certificat ACERMI est utile autant du côté du fabricant de produits isolants que de celui des clients. En effet, d’une part la certification permet au professionnel de garantir la qualité des produits qu’il propose à la vente. Et d’autre part, grâce à l’étiquetage particulier des produits dû à la certification, les clients sont en mesure d’identifier les produits certifiés par l’ACERMI. L’acheteur et le producteur ont donc chacun un avantage.

Tampon engagement qualité

Quelles performances peuvent être garanties avec un certificat ACERMI ?

Grâce au certificat ACERMI, ce sont certaines performances spécifiques des produits isolants qui sont garanties. En effet, on peut notamment citer :

  • Les propriétés mécaniques en compression du matériau, ou autrement dit sa dureté ;
  • La souplesse du matériau, ou comment il va réagir aux mouvements ;
  • Son altérabilité, soit sa réaction face à l’eau ;
  • Sa résistance, évaluée par ses propriétés mécaniques en cohésion et flexion ;

Son étanchéité.

Ce sont donc des caractéristiques qui vont être testées pour chaque matériau isolant que l’on prévoit de soumettre à la certification ACERMI. Chacune de ces caractéristiques va ainsi être classée en fonction de plusieurs niveaux. Il s’agit du profil d’usage ISOLE, qui se base sur les normes européennes et qui a pour but de simplifier les critères ACERMI.

À noter que d’autres éléments font également l’objet de tests et de contrôles, même s’ils ne font pas partie du profil ISOLE : on pense ici en particulier à la conductivité du matériau isolant, mais aussi à sa résistance thermique.

L’ensemble de ces données est in fine inscrit sur l’étiquetage du produit préalablement testé, de manière à pouvoir guider le client quant à son choix d’un isolant.

L’obtention d’un certificat ACERMI

Comme pour tout certificat ou label, la certification ACERMI nécessite de remplir certains critères listés et connus de tous. Il y a ainsi un processus de certification, avec plusieurs grandes étapes par lesquelles il faut passer pour obtenir in fine le certificat. Voyons ensemble ces éléments dans la partie qui va suivre.

Quel est le processus pour obtenir un certificat ACERMI ?

Un fabricant de produits isolants qui souhaite faire certifier sa production et utiliser la certification ACERMI doit suivre diverses étapes, composant ensemble le processus de certification. Les voici ci-dessous :

  • Tout d’abord, il y a une première partie du processus que l’on appelle le « développement industriel ». Ici, le fabricant est tenu de veiller au respect des exigences contenues dans deux principaux référentiels de certification : à savoir le référentiel général, mais aussi celui associé aux produits pour lesquels il souhaite obtenir la certification ACERMI.
  • Une fois cette étape validée, il s’agit maintenant pour le fabricant de constituer un dossier de demande de certification. Cette demande se fait auprès de l’ACERMI, et doit expressément mentionner les performances que le professionnel voudrait faire certifier. Ceci, pour chacun de ses produits isolants.
  • Vient ensuite la phase dite « d’admission ». C’est au cours de celle-ci que l’organisme ACERMI va réaliser tous les contrôles figurant dans le référentiel, à la fois général et spécifique au produit en question. Il est notamment question ici d’un audit de la ligne de production, mais aussi d’échantillons de produits testés à chaque étape de la fabrication, ou encore d’essais directement au sein du laboratoire de l’ACERMI.
Fiche produit certificat ACERMI

Dès lors que tous ces tests sont clos, l’organisme certificateur fait part des résultats au comité de certification. C’est alors ce dernier qui validera ou non l’attribution du certificat ACERMI au produit isolant en question.

Et que se passe-t-il une fois le certificat ACERMI obtenu ?

Il faut faire attention, car une fois la certification validée, il reste obligatoire pour le fabricant d’accepter des surveillances semestrielles des produits qu’il a fait certifier.

Celles-ci consistent généralement en différents essais, prélèvements et audits. Ce sont ainsi ces tests (et leurs résultats bien entendu) qui permettent de garantir que les produits certifiés ACERMI sont toujours conformes aux exigences de la certification au fil des années.

Et bien entendu, si les résultats de ces surveillances semestrielles ne sont pas suffisants, l’organisme ACERMI est tout à fait en droit de :

  • Ne plus attribuer la certification au produit en question,
  • Ou encore de la suspendre, en attendant que le fabricant corrige les défauts identifiés.

Finalement, si la certification ACERMI repose à la base sur le volontariat des entreprises de production de matériaux isolants, elle tend à se répandre de plus en plus. En effet, ce certificat est un vrai gage de qualité des isolants : c’est donc un élément important à prendre en compte, autant pour les professionnels fabricants que pour les clients.

Et bien que son processus d’attribution puisse paraître complexe, la phase post-attribution a tout autant d’importance. Ce sont en effet les surveillances semestrielles suivant l’apposition du certificat ACERMI sur un produit isolant qui permettront au fabricant de le maintenir sur l’étiquetage du produit en question.

Laisser un commentaire