You are currently viewing Tout savoir sur l’isolation en laine de mouton

Tout savoir sur l’isolation en laine de mouton

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post published:02/09/2022
  • Post last modified:20/09/2022
  • Post comments:0 commentaire
  • Temps de lecture :11 min de lecture
demande de devis isolation thermique exterieur

Vous cherchez un isolant naturel pour votre habitation ? Vous ne savez pas quel isolant choisir dans la multitude des choix possibles ? Vous recherchez un isolant avec d’excellentes qualités thermiques et acoustiques ? Il est parfois difficile de faire son choix lorsque l’on est à la recherche de matériaux pour sa maison ou son appartement. Dans cet article, nous vous donnons toutes les informations que vous devez connaitre sur la laine de mouton.

Quelles sont les caractéristiques de la laine de mouton ?

Quelques généralités

La laine de mouton, comme son nom l’indique, provient des ovidés. C’est une matière 100 % naturelle que l’on peut utiliser pour un grand nombre de travaux d’isolation. On l’obtient en faisant la tonte des moutons. Il faut ensuite laver la laine à plusieurs reprises et généralement, elle est ignifugée afin qu’elle puisse résister au feu. Elle est souvent traitée contre les mites avant d’être finalement séchée. À partir de là, elle est transformée afin d’obtenir sa forme finale. Elle peut être soit feutrée, soit cadrée. On la trouve ensuite sous plusieurs formes, qui ont chacune des avantages et des applications différentes :

  • Les rouleaux
  • Les panneaux semi-rigides
  • Le vrac

Généralement, les produits isolants manufacturés en laine de mouton se présentent avec des épaisseurs allant de 50 à 150 mm. Dans la majorité des cas, ils sont structurés en deux couches. La première est épaisse, foncée et résiste bien à la traction ; tandis que la deuxième est moins chargée et permet de filtrer l’air.

Il faut savoir que l’on peut aussi utiliser la laine de mouton brute. On trouve donc des qualités de matières premières et des traitements assez variables.

isolation laine de mouton projetée dans des combles

Les caractéristiques techniques

Le coefficient lambda de conductivité thermique de la laine de mouton varie entre 0,035 et 0,045 W/(m.K). C’est-à-dire que pour 20 cm de cet isolant, on obtient une résistance thermique oscillant entre 5,70 et 8. Cela diffère selon la qualité de l’isolant et l’humidité du lieu. Pour ne pas avoir de mauvaises surprises, on peut se tourner vers les produits certifiés Acermi ou consulter les Avis Techniques.

Il faut savoir que la laine de mouton peut absorber l’humidité de l’air jusqu’à 33 % de son poids sans que cela ne vienne compromettre ses propriétés isolantes.

Concernant sa résistance incendie, la laine de mouton est classée B2-E, c’est-à-dire qu’elle est faiblement combustible. Dès lors, elle agit comme un bon coupe-feu.

Quels sont les atouts et les points faibles de la laine de mouton ?

Les avantages

Si l’on connait la laine de mouton pour être un bon isolant à la fois phonique et thermique, ces performances ne sont pas les seuls atouts à mettre en avant.

Les personnes qui sont sensibles à leur empreinte écologique ont tendance à se tourner vers ce matériau. En effet, la matière première est totalement naturelle, elle est renouvelable et subit peu de transformations. Il convient d’ailleurs de remarquer que la laine de mouton est l’un des tout premiers isolants que l’Homme a utilisés pour son habitat. Si on la compare avec d’autres produits isolants du marché, c’est une des options les moins polluantes. D’ailleurs, on apprécie aussi le fait qu’elle ne comporte généralement pas de dangers pour la santé humaine.

La laine de mouton est aussi un isolant respirant, imputrescible et qui peut absorber l’humidité sans que la fibre soit mouillée. Comme nous l’avons vu précédemment, elle présente une bonne résistance au feu. Pour ne rien gâcher, elle se tasse moins que d’autres isolants comme la laine de verre, pour un coefficient de résistance thermique légèrement supérieur. Plusieurs caractéristiques qui sont véritablement des plus au moment de choisir.

Il a été scientifiquement prouvé que la kératine, cette protéine animale contenue sur la laine, est capable d’absorber les gaz nocifs qui pourraient être présents dans l’air, notamment le radon, le dioxyde d’azote ou le formaldéhyde.

Enfin, cet isolant est l’un des plus faciles à travailler. En effet, on le trouve sous plusieurs formes et chacune s’adapte à des emplois différents. Il est donc toujours possible de trouver la laine de mouton sous une forme qui sera simple à employer. De plus, contrairement à la laine de verre ou à la laine de roche, il n’est pas irritant pour la peau et les voies respiratoires lors des manipulations.

Les inconvénients

Si la laine de mouton présente bien des avantages, il faut toutefois bien lui reconnaitre quelques points faibles. En premier lieu, comme nous avons commencé à l’évoquer, les qualités peuvent varier d’un fournisseur à l’autre. D’ailleurs, certains le mélangent avec d’autres produits comme le polyester. Il convient donc de porter une attention toute particulière à la fiche technique du produit afin d’avoir pleinement connaissance de ce que vous êtes en train d’acheter. Ensuite, il faut reconnaitre que si la laine de mouton en elle-même est naturelle, elle est aussi très sujette aux invasions d’insectes comme les mites. Dès lors, si l’on veut s’assurer d’une bonne durée de vie, il faut que la laine soit traitée avant de pouvoir l’installer chez soi. Or, bien souvent, ce traitement est assez mauvais pour l’environnement. Il existe aujourd’hui des traitements alternatifs qui sont écologiques et qui permettent ainsi de conserver la philosophie d’un impact réduit en termes de pollution. Il faut toutefois reconnaitre que l’on ne connait pas encore très bien leur efficacité sur le long terme. Pour finir, la laine de mouton est une matière à faible inertie. C’est-à-dire qu’elle permet assez facilement à la chaleur de passer. Cela peut être un problème en été notamment dans les régions du Sud, mais c’est un avantage en altitude. Dans tous les cas, c’est à prendre en compte avant de faire son choix définitif.

Panneaux isolants en laine de mouton

Comment et quand utiliser la laine de mouton ?

Que ce soit sous forme de rouleaux ou de panneaux, la laine de mouton est facile à découper. On peut ainsi simplement faire les morceaux adaptés à notre besoin pour l’isolation. Vous n’aurez pas besoin de vous protéger avec un masque, des lunettes ou autres équipements de sécurité pour la manipuler, car elle n’est pas irritante. Associée à une structure en bois, la laine de mouton permet de le protéger et de préserver sa structure, notamment grâce à sa résistance à l’humidité. Elle est aussi parfaitement adaptée pour boucher des fissures ou des espaces creux entre les murs, les planchers ou la toiture.

Sous forme de panneaux ou de rouleaux, on peut l’utiliser pour l’isolation de combles, de toitures, de cloisons intérieures ou de planchers (tant que ces derniers ne sont pas à même le sol). On peut aussi avoir recours au vrac à souffler dans le cas de combles perdus.

En revanche, ce matériau n’est pas recommandé pour des murs si les produits sont aiguilletés. Cela leur procurerait une tenue plus faible. On évite aussi d’y avoir recours dans le cas de pièces à forte hygrométrie et de murs ou de parois humides.

Quel prix pour une isolation en laine de mouton ?

Il convient de noter que l’isolation par laine de mouton est généralement un peu plus onéreuse que les autres techniques d’isolation. En effet, il faut compter en moyenne entre 15 et 25 euros par mètre carré à isoler. Cela dépend bien évidemment du fournisseur, de la qualité du produit, des traitements qu’il a subis, de la forme que l’on choisit, mais aussi de l’épaisseur. Pour avoir une idée plus précise de ce que peut vous couter votre isolation en laine de mouton en fonction de votre projet, n’hésitez pas à avoir recours à notre page devis en cliquant ici : https://travaux-isolation-exterieur.fr/devis-gratuits.

Nous vous faisons parvenir jusqu’à trois devis de manière rapide et totalement gratuite. Vous serez ainsi en mesure de comparer les entrepreneurs spécialisés en isolation dans votre région.

Sachez que pour les travaux d’isolation, il est possible de bénéficier de différentes aides à la rénovation énergétique. N’hésitez pas à vous renseigner sur le dispositif MaPrimeRénov’, la Prime Énergie Monexpert, l’écoprêt à taux zéro ou encore les aides de l’Anah et des collectivités locales. Il en existe un grand nombre qui pourraient vous être d’une grande aide au moment de planifier et budgéter vos travaux.

Reconnue pour ses performances acoustiques et thermiques, la laine de mouton est une excellente option d’isolation pour les personnes qui ont à cœur de limiter leur impact sur l’environnement et qui peuvent se permettre le léger surcout. Il convient toutefois de prendre conscience que ce n’est pas une solution totalement écologique au vu des traitements qu’elle doit subir pour ne pas être envahie par les mites notamment. Pour le reste, ses atouts sont nombreux et en font un sérieux candidat pour l’isolation de votre maison ou appartement.

Laisser un commentaire