BESOIN de devis pour votre isolation thermique par l'extérieur ?

Recevez des devis des meilleures entreprises d'isolation thermique par l'extérieur régionales

Je souhaite être conseillé(e) pour trouver un professionnel de l'isolation par l'extérieur car…

Illustration d'un homme qui n'a pas le temps de s'occuper de ses travaux d'isolation par l'extérieur

« Je n’ai ni le temps, ni les compétences, ni l’envie de chercher un artisan »

icone maison isolation par l'extérieur

« Je suis terrorisé(e) à l’idée de me faire arnaquer sur les prix ou les produits mis en œuvre »

icone téléphone isolation par l'extérieur

« Plus grave encore, j’ai une peur bleue d’être victime de malfaçons et des lourdes conséquences qui en découlent »

Vous êtes au bon endroit ! Nous sommes le réseau N°1 en France

Notre rôle est d’aider les propriétaires à recevoir gratuitement des devis de professionnels de l’isolation thermique par l’extérieur. Grâce à notre service, vous pouvez comparer les tarifs des meilleurs artisans de votre région. Vous pourrez trouver gratuitement un spécialiste de l’ITE pour votre maison ou vos locaux professionnels !

En quelques clics, qu’il s’agisse d’isoler une maison ancienne ou un logement neuf, notre réseau national d’artisans est prêt à vous aider. Et comme nous ne travaillons qu’avec les meilleurs, assurés et agréés, vous n’avez aucune raison de vous inquiéter pour trouver quelqu’un de fiable. Alors qu’attendez-vous ? Commencez dès aujourd’hui !

Pourquoi isoler les murs par l'extérieur ?

Faites des économies sur le chauffage et la climatisation !

Joignez l’utile à l’agréable ! Moins de déperditions thermiques et une façade flambant neuve.
De la chaleur l’hiver, de la fraicheur l’été, un confort de vie amélioré !

Pourquoi nous solliciter pour vos travaux d'isolation thermique par l'extérieur ?

✔️ Un service 100% gratuit et sans engagement. Vous êtes libre de votre choix !

✔️ En 5 minutes, demandez 3 devis comparatifs

✔️ L’assurance de contacter les meilleures entreprises d’isolation locales

✔️ Un réseau national d’artisans qualifiés, sérieux et expérimentés

0
Devis traités depuis 14 ans !
Vue 3D d'une maison avec échelle de performance thermique

Pourquoi recevoir plusieurs devis ?

📌 Comprendre : les devis détaillés vous permettront d’en savoir plus sur les composants proposés,

📌 Gratuit : nos partenaires envoient les devis gratuitement,

📌 Aucun engagement : recevoir des devis ne vous engage à rien,

📌 Comparer : le choix est un luxe ! Pour vous assurer de ne garder que le meilleur, évaluez chaque devis,

📌 Assurer : un devis vous protège contractuellement. Ce qui est signé doit être mis en œuvre,

📌 Economiser : connaître le prix des matériaux et ajustez-le en conséquence.

Ils nous ont fait confiance…

Sérieux, rigueur, respect des engagements et vigilance permanente sur la qualité des matériaux et de la réalisation sont à saluer.
témoignage d'un vieil homme en faveur de l'isolation par l'extérieur
Bernard V.
Blagnac (31)
L'entreprise a travaillé proprement et sérieusement. Qualité excellente. Je recommande !
témoignage d'une femme en faveur de l'isolation par l'extérieur
Marie H.
Riedisheim (68)
Entreprise très sérieuse rien à dire sur le commercial ainsi que les ouvriers sympathiques et à l écoute du client.
témoignage d'un jeune homme en faveur de l'isolation par l'extérieur
Maxime G.
Angers (49)

Tout Savoir sur l’Isolation Thermique par l’Extérieur

L’isolation par l’extérieur est la meilleure option pour isoler votre logement. Outre le fait d’isoler votre logement, l’isolation thermique par l’extérieur (ITE) permet d’éliminer les ponts thermiques présent sur les murs de la façade de la maison
Il est important de noter que l’isolation extérieure d’une façade et l’isolation de la toiture par l’extérieur sont toutes deux onéreuses. Il est important de prendre connaissance de l’isolation extérieure et ses coûts, ainsi que sur sa mise en œuvre.

L’isolation par l’extérieur désigne l’isolation installée sur les parois extérieures du bâtiment. Vous pouvez rendre plus performantes thermiquement soit votre toiture, soit votre façade. Dans le 1er cas l’isolant est appliqué sur la façade, puis recouvert d’un habillage. Dans le second cas, l’isolant est alors placé entre la couverture de la toiture (tuiles, ardoises, bac acier,…) et la charpente. L’isolation par l’extérieur est un travail complexe et chronophage. Comme tout travaux, il est important de bien planifier l’opération et de prévoir un budget adapté. Vous devez vous poser les bonnes questions sur votre choix d’isolation extérieure comme la nature de l’isolant, le type d’habillage ou de bardage que vous souhaitez et le coût afférant.

Avant de choisir votre mode d’isolation thermique par l’extérieure, assurez-vous que vos murs ne soient pas humides. Quoiqu’il en soit, un système de ventilation correctement installé, qu’il soit mécanique ou naturel, est essentiel pour optimiser l’isolation.
Ce type d’isolation nécessite que vous soyez très attentif à sa mise en œuvre et au traitement de l’étanchéité autour de vos menuiseries pour éviter les désordres causés par l’eau ne pénétrant dans l’isolant. Nous vous proposons ci-dessous des conseils et du savoir pour vous aider dans votre projet d’isolation thermique par l’extérieur. Saviez-vous par exemple que le professionnel de l’isolation thermique par l’extérieur (ITE) peut être appelé itéiste ?

Pourquoi isoler l’extérieur des murs d’une maison ?

Nous sommes tous impactés par les augmentations récentes et récurrentes des factures d’énergie. Mais comment est-ce possible de limiter ce choc pour le porte-monnaie ? La meilleure méthode pour répondre tout ou partie à ce phénomène et d’améliorer l’isolation de votre logement.

Des ponts thermiques peuvent être créés lorsqu’une maison n’est pas correctement isolée. Les coûts de chauffage peuvent alors augmenter de façon spectaculaire. Comment procéder concrètement ? La meilleure solution est d’isoler les murs extérieurs. L’isolation des murs extérieurs d’une maison réduit les pertes de chaleur l’hiver et vous permet de moins souffrir de la température extérieure l’été. Ce type de projet améliorera également le confort de votre maison. Pourquoi est-il si important d’isoler par l’extérieur ?

L’isolation des murs extérieurs est un moyen de rendre les maisons à murs massifs plus efficaces sur le plan thermique. Cependant, elle doit être soigneusement étudiée avant d’être installée

Pourquoi isoler les murs par l’extérieur ?

Les propriétaires profitent de nombreux atouts en procédant à la réalisation de ce type de travaux. L’isolation des murs par l’extérieur apporte plusieurs bénéfices qui vont au-delà de l’aspect économique :

🏠 Apporter un gain de confort : l’isolation des façades génère un environnement protecteur et confortable à l’intérieur du bâtiment. L’isolation des murs extérieurs est le principal vecteur pour gagner en performance thermique. . De plus, l’isolation est également phonique puisqu’une telle amélioration de l’habitat protègent également les occupants contre les nuisances sonores provenant de l’extérieur.

🏠 Donner un coup de jeune à votre maison : effectuer une isolation par l’extérieur est un excellent moyen de rénover l’aspect extérieur de votre maison. Dans tous les cas, pour réaliser une isolation thermique par l’extérieur, vous devrez refaire les façades extérieures. Ainsi, cette opération permet au propriétaire de la maison de procéder à un rajeunissement de vos façades par l’intermédiaire d’un ravalement de façades. Il peut donner une nouvelle vie à ses murs extérieurs grâce à l’isolation par l’extérieur et, de fait, contribue à augmenter la valeur du bien.

🏠 Préserver votre surface habitable : l’isolation des murs extérieurs peut vous aider à préserver votre espace de vie. La meilleure option pour isoler un petit logement est l’ITE (Isolation Thermique par l’Extérieur) car l’emprise de l’ajout des isolants + habillage est à l’extérieur de l’habitation et pas à l’intérieur.
Même si le prix d’une isolation thermique par l’extérieur est plus élevé, avez-vous estimé la surface à déduire si vous procédez à  une isolation thermique par l’intérieur (ITI) . Le propriétaire d’une maison peut également éviter 35 % de déperdition de chaleur par les murs. Il peut profiter d’une économie d’énergie allant jusqu’à 35% sur une longue période.

Comment isoler vos murs de l’extérieur ?

Comment réaliser l’isolation de vos façades ? Il existe de nombreuses façons d’isoler les murs par l’extérieur. Ces nombreuses méthodes d’ITE sont compliquées à mettre en œuvre. Il est nécessaire de faire appel à un professionnel de l’isolation. Il examinera soigneusement votre projet et vous recommandera la meilleure solution pour isoler vos murs extérieurs. Voici 2 techniques d’isolation des façades qui permettent de joindre l’utile (performance thermique) à l’agréable (la rénovation de façade) :

🛠 Isolation des murs extérieurs avec enduit
Pour une isolation sous enduit, vous devrez installer une armature en fibre de verre. Cette armature sert à renforcer le mur avant la pose de l’isolant. Pour l’isolation des murs par l’extérieur, on utilise des panneaux rigides qui peuvent être de différentes natures. L’opération nécessite un enduit de finition qui donnera l’aspect esthétique visible de la façade. Cette technique d’ITE est très populaire ces dernières années. De nombreux ménages choisissent l’application d’un enduit sur l’isolant. Il est néanmoins souhaitable de choisir une autre option si les façades sont en mauvais état. Avant de mettre en œuvre l’isolant, il est primordial de traiter les murs si des problèmes d’humidité ou de fissures sont constatés.

🛠 Isolation des murs extérieurs sous bardage
Cette solution d’isolation des façades est plus coûteuse que l’isolation sous enduit. La raison est que cette technique d’isolation thermique par l’extérieur est plus complexe mais elle permet une performance thermique encore meilleure. Il existe de nombreuses types d’habillage si vous souhaitez isoler vos murs par l’extérieur en utilisant la méthode du bardage. Les matériaux de bardage peuvent être constitués d’aluminium, de bois, de composite ou encore de PVC. Ces habillages sont fixés sur une structure métallique qui est elle-même reprise sur les murs.

Conséquences d’une mauvaise isolation

Une isolation performante permet de réduire la facture énergétique du logement. En revanche, une isolation défaillante aura pour conséquences des dépenses de chauffage (ou de climatisation) plus élevées, un inconfort global voire des problèmes de santé. Vous pouvez vous éviter ces soucis en reconnaissant les signes annonciateurs d’une mauvaise isolation. Il existe quelques indices que vous pouvez identifier pour déterminer si votre isolation pose un problème :

☹️ Si vous ressentez une différence de température dans vos pièces, il est probable que votre isolation ne soit pas en mesure de distribuer correctement la chaleur,

☹️ Vous remarquez que vos sols et murs sont anormalement froids,

☹️ Des moisissures sont présentes sur vos plafonds et vos murs,

☹️ Le taux d’humidité de votre maison est supérieur à la moyenne,

☹️ La température extérieure a une incidence sur la température de votre logement,

☹️ Lorsque vous vous approchez des portes ou des fenêtres, vous ressentez un léger courant d’air,

☹️ Il apparait que l’air intérieur est beaucoup plus pollué que celui extérieur,

☹️ L’hiver est une période où le gel ou la neige sur votre toit fondent rapidement,

☹️ Habituellement, le montant de votre facture d’énergie n’est pas si important,

☹️ Vous êtes de plus en plus sensible aux nuisances sonores qui viennent de l’extérieur,

☹️ Vous n’êtes pas satisfait des performances de votre climatiseur pendant la période estivale.

Une mauvaise isolation peut causer de graves soucis pour votre maison, votre portefeuille et votre santé. Du confort intérieur à la dégradation de votre équipement de chauffage en passant par vos finances et la santé générale des habitants, la plupart des gens ne mesurent pas l’importance du sujet.

Un risque pour vos économies

Il n’existe pas de solution parfaite pour l’isolation d’une maison. Si votre système d’isolation est défaillant, vous pouvez subir d’importantes déperditions thermiques. Vos appareils de chauffage peuvent laisser échapper jusqu’à 75 % de la chaleur. La chaleur peut s’échapper par les murs, les fenêtres, les planchers et par la toiture. Une isolation performante du logement peut réduire votre facture d’énergie de 30% alors que dans le même temps une mauvaise isolation entraînera une augmentation des dépenses. Sans compter que votre maison deviendra inconfortable en raison d’un excès d’humidité.

Un risque pour la santé

Une humidité élevée dans une maison peut entraîner des problèmes respiratoires. Une ventilation déficiente est la principale cause de l’humidité intérieure. Autre point relatif à la santé, l’isolation de votre maison réduit le risque d’allergies. Une isolation convenable vous assure non seulement un confort intérieur idéal, mais aussi une bonne santé.

Des pertes thermiques

L’hiver peut-être très long lorsque l’isolation n’est pas performante. Une isolation défaillante entraîne une perte de chaleur par le toit, les murs, les fenêtres et le plafond. Pendant les froides journées d’hiver, l’atmosphère de votre maison peut rapidement devenir désagréable.

représentation du prix d'une isolation thermique par l'extérieur

Quels sont les avantages de l’isolation thermique par l’extérieur ?

L’isolation thermique des murs par l’extérieur est généralement définie comme une couche d’isolation fixée sur un mur existant. Cette épaisseur d’isolant recevra soit une couche d’enduit, soit un autre revêtement pour la protéger et obtenir un visuel agréable à l’œil. Découvrez ses atouts :

👍 Elle réduit les déperditions thermiques et les factures d’énergie,

👍 Elle limite les courants d’air et augmente la sensation de confort,

👍 Aucun travaux à l’intérieur du logement pendant la mise en œuvre,

👍 Ce procédé d’isolation ne réduit pas la surface habitable,

👍 Elle permet aux murs de contribuer à la masse thermique,

👍 Elle améliore non seulement l’étanchéité mais aussi les nuisances sonores,

👍 Elle augmente la durée de vie du mur,

👍 Elle réduit la condensation sur les murs intérieurs,

👍 Elle valorise votre bien.

Quels sont les inconvénients de l’isolation thermique par l’extérieur ?

Alors que l’ajout d’une isolation devrait sembler être une évidence pour améliorer l’efficacité thermique de votre maison, aucune forme d’isolation des murs, y compris l’isolation des murs extérieurs, n’est sans poser quelques problèmes. Listons les points faibles de l’ITE :

👎 Possibilité de provoquer de la condensation, ce qui pourrait entraîner des problèmes d’humidité,

👎 Autorisation d’urbanisme nécessaire pour modifier les façades de votre maison,

👎 Peut être proscrite pour les bâtiments classés ou situés dans des zones dites ABF (Architectes des Bâtiments de France),

👎 L’isolation des murs extérieurs est épaisse, ce qui peut causer des problèmes autour des fenêtres et des avancées de toiture,

👎 C’est un processus plus coûteux que l’isolation thermique par l’intérieur (ITI).

Maison recouverte d'une isolation thermique par l'extérieur

Combien coûtent des travaux d’isolation thermique par l’extérieur ?

Comme déjà évoqué, le coût d’une ITE est assez important et sera plus élevé que pour une isolation thermique par l’intérieur (ITI). Les matériaux et la main d’œuvre plus expérimentée sont plus chers. Lorsque que l’on évoque l’isolation thermique par l’extérieur, il est souvent fait allusion à l’isolation des façades mais il existe aussi des solution d’isolation thermique par l’extérieur pour la toiture.
Isoler les murs ou la toiture ne nécessitera pas le même budget. De même que le coût en rénovation et sur du neuf n’ont absolument rien à voir, la complexité, et par conséquent le tarif, étant bien plus élevé sur un bien existant :
 
💰 Le budget moyen d’une isolation thermique par l’extérieur de la toiture est compris entre 120 et 200 €/m²,
💰 Le budget moyen d’une isolation thermique par l’extérieur de la façade avec enduit est compris entre 80 et 120 €/m²,
💰 Le budget moyen d’une isolation thermique par l’extérieur de la façade avec vêture* est compris entre 80 et 130 €/m²,
💰 Le budget moyen d’une isolation thermique par l’extérieur de la façade avec bardage est compris entre 80 et 120 €/m².
 
* Vêture : une vêture est un produit d’isolation de façade qui intègre des éléments préfabriqués constitués d’un isolant et d’une plaque de parement. Ce système est fixé sur l’extérieur du mur de l’habitation.
 
Naturellement, le budget sera fonction de plusieurs paramètres comme votre localisation géographique et votre objectif de performance énergétique. Par ailleurs, quel que soit le mode d’isolation par l’extérieur sélectionné, l’installation d’un échafaudage et l’enlèvement / remplacement de tous les descentes d’eaux pluviales / câbles fixés au mur entraîneront des coûts incontournables.
 

Ai-je besoin d’un permis de construire pour l’isolation par l’extérieur ?

Quel que soit le résultat visuel vos travaux d’isolation des murs extérieurs, l’aspect extérieur de la maison sera modifié. Dans la plupart des cas, cela signifie qu’il faudra obtenir une autorisation d’urbanisme (une déclaration préalable de travaux aussi appelé DP) avant d’entreprendre les travaux donc vérifiez dès le départ auprès de votre mairie. Pour les maisons situées dans des zones ABF (Architecte des Bâtiments de France) et pour les bâtiments classés, il est tout à fait possible que l’autorisation ne soit pas accordée.
 

L’isolation thermique par l’extérieur est-elle une bonne idée ?

En résumé, il y a un certain nombre de questions à régler avant d’installer une isolation des murs extérieurs, mais les avantages sont nombreux.
 
L’isolation des murs par l’extérieur coûte cher, mais elle est efficace. L’ajouter dans le cadre d’un projet plus vaste en réduira le coût, et il n’est pas nécessaire de l’appliquer à toute la maison. Une façade attrayante peut être mieux adaptée à une isolation intérieure, tandis que les façades latérales et arrière moins attrayantes peuvent être isolées par l’extérieur. Mais même si le coût est plus élevé, les avantages d’une ITE par rapport à une ITI la rend incontournable !

Quelle épaisseur d’isolant pour votre isolation thermique par l’extérieur ?

L’isolation thermique par l’extérieur dispose de nombreux atouts, notamment une réduction de votre facture d’énergie. Elle améliore également la qualité de vie du foyer. L’épaisseur et le choix de l’isolant sont fondamentaux pour obtenir une isolation optimale. Déterminons la bonne épaisseur d’isolant pour une performance satisfaisante.

Le choix de l’isolant

Pour que l’isolation thermique par l’extérieure soit efficace, il est important de prendre en compte l’épaisseur de l’isolant. Il faut en tenir compte afin d’obtenir une meilleure performance thermique, et, par conséquent, de réduire votre facture énergétique. De plus, il faut savoir que vous pouvez obtenir des aides financières si vous installez un isolant d’une épaisseur suffisante.

Les prix de l’isolant dépendent de plusieurs facteurs. La qualité de l’isolant et l’ampleur des travaux ne sont que deux des facteurs qui influent sur le prix. L’épaisseur du matériau est également importante. Le choix du matériau d’isolation aura également une incidence sur l’épaisseur de l’isolation de façade.

Comment choisir l’épaisseur de l’isolation extérieure ?

Pour définir l’épaisseur d’isolant pour une isolation thermique par l’extérieur réussie, il faut tenir compte de nombreux facteurs comme l’orientation du logement, sa situation géographique et le mode de chauffage que vous utilisez.

Toutefois, pour pouvoir bénéficier d’une aide financière (MaPrimeRénov’), les murs extérieurs doivent avoir une résistance thermique d’au moins 3,7 m² K/W. Le type d’isolation et l’épaisseur de l’isolation déterminent la résistance thermique (R). Vous trouverez ci-dessous les épaisseurs minimales pour l’isolation des façades. Ces valeurs correspondent à une sélection de matériaux de qualité :

🏗 Polystyrène blanc 140 mm
🏗 Polystyrène graphite 120 mm
🏗 Mousse résolique : 90 mm
🏗 Laine de roche : 130 mm
🏗 Laine de verre : 140 mm
🏗 Fibre de bois : 145 mm

Avant d’entamer les travaux, il est important de vous poser les bonnes questions car l’épaisseur de l’isolation de votre façade dépend ce que vous souhaitez vraiment. Recherchez vous les aides financières ? Voulez-vous isoler de manière durable ? Avez-vous suffisamment d’espace pour installer une isolation épaisse ?

Quel que soit votre choix, optez pour des composants éprouvés et sous avis technique du Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB) pour vous garantir d’une assurabilité décennale.

L’isolation par l’extérieur peut-elle provoquer de l’humidité ?

Il est possible que l’humidité pénètre par les 2 faces d’un mur : la pluie sur la couche extérieure et l’humidité provenant des personnes et de leurs activités (cuisine, séchage des vêtements, lavage, condensation, etc.) par la couche intérieure.

Avant l’introduction généralisée du matériaux de construction creux, le constructeur de maisons avait généralement le choix entre construire un mur imperméable qui empêche la pénétration de l’humidité sur les deux surfaces, ou construire un mur respirant qui permet à l’humidité de pénétrer (jusqu’à un certain point) et d’être évacuée par évaporation. Un mur en briques pleines sera dans le premier cas et un mur en pierre dans le second.

Par comparaison, le mur en matériaux de construction creux est un mur imperméable dans la mesure où la cavité est destinée à former une  » barrière  » pour empêcher la pénétration de l’humidité. Toute l’eau de pluie pénétrant dans le mur est évaporée par le mouvement ventilatoire de l’air dans la cavité.

De nombreux matériaux isolants modernes sont généralement non perméables et sont recouverts d’un enduit ou d’un bardage pour empêcher la pénétration de l’eau de pluie. Cependant, ils n’empêchent pas l’humidité d’atteindre la surface interne du mur par l’activité humaine et cela peut signifier qu’une ventilation plus importante de la maison est nécessaire pour éliminer l’air humide avant qu’il n’atteigne les murs.

Le point de rosée est le point où l’air rencontre une température qui provoque la condensation qui provoque le changement d’état de l’humidité de l’air à l’eau. La température change à travers un mur lorsqu’il passe de la température ambiante extérieure à la température intérieure.

Idéalement, le point de rosée se situe soit sur la surface extérieure du mur, où l’humidité peut s’évaporer, soit dans la cavité ventilée (si le mur a une cavité), où la même chose se produit. Dans la plupart des cas, il se situe légèrement à l’intérieur de la surface extérieure.

L’ajout d’un isolant contre un mur modifie l’endroit où le point de rosée se produit. L’isolation extérieure a pour effet de réchauffer le mur, ce qui a pour effet de déplacer le point de rosée vers l’extérieur, vers l’air extérieur plus froid, réduisant ainsi le risque d’apparition de condensation sur la surface intérieure, qui peut entraîner des problèmes tels que l’humidité.

Il existe toutefois un risque que le point de rosée se situe entre l’isolant et le mur, ou même dans l’isolant. La plupart des systèmes d’isolation extérieure font face à ce problème en incluant un pare-vapeur entre le mur et l’isolation, mais il vaut la peine de vérifier avec votre artisan.

 
plan posé sur une table d'une isolation par l'extérieur

Qui sont les fabricants d’isolant pour l’isolation thermique par l’extérieur ?

Le marché étant porteur depuis plusieurs années, un bon nombre d’industriels du monde du bâtiment s’intéressent à l’isolation thermique par l’extérieur. Citons les plus connus dont la plupart sont des acteurs français :
 
✔️ Parexlanko – Fabricant d’enduits
✔️ Weber (Saint-Gobain) – Fabricant d’enduits
✔️ Soprema – Fabricant d’isolants dont fibre de bois (Pavatex)
✔️ Rockwool – Fabricant d’isolants laine de roche
✔️ Kingspan – Fabricant d’isolants en mousse résolique
✔️ Gutex – Fabricant d’isolants fibre de bois
✔️ Knauf Insulation – Fabricant d’isolants
✔️ Isover (Saint-Gobain) – Fabricant d’isolants
✔️ Ursa – Fabricant d’isolants
✔️ Zolpan – Fabricant d’enduits
✔️ Jefco – Fabricant d’enduits
 

Quelles isolants écologiques sur le marché ?

Il existe des panneaux de liège, des panneaux rigides en fibre de bois, le béton cellulaire Multipor ou des briques de chanvre. Ces isolants doivent être collés ou chevillés (ou les 2 selon les recommandations du fabricant) sur la face extérieur du mur de votre façade. Ils devront être habillés d’un enduit ou d’un bardage à base de chaux.

Les feuilles de liège sont particulièrement bien adaptées à l’environnement humide et sont imputrescibles. C’est donc un excellent matériau pour l’isolation des façades et des sous-sols. Le liège est cher, c’est pourquoi on voit souvent une isolation liège pour la soubassement, puis un revêtement en fibre de bois sur le reste du mur.

La fibre de bois est un excellent choix pour une isolation thermique par l’extérieur car elle permet au support de respirer. Le support en fibre de bois de l’enduit est très efficace à la fois contre le froid et la chaleur estivale grâce à sa densité. Le déphasage est un mécanisme efficace pour les maisons sans inertie. Phoniquement, la fibre de bois est également très efficace. Il est très facile de fixer des panneaux en fibre de bois sur du plâtre et de l’enduit. Tout dépend du type de support utilisé, qu’il soit continu (type maçonnerie) ou discontinu (ossature bois).

Vous pouvez facilement ajouter des briques de chanvre à une façade existante. Cela permettra de créer une enveloppe isolante qui éliminera les éventuels ponts thermiques. L’enduit de façade à la chaux est appliqué pour finir le travail conformément au DTU 26.1. Le chanvre apporte de la résistance aux murs, leur permettant de se réchauffer et de se refroidir très progressivement. Cela procure un confort appréciable en période hivernal et estival. Le chanvre est particulièrement bien adapté aux bâtiments en maçonnerie traditionnelle comme la pierre, le torchis et le pisé. Le chanvre peut aider à contrôler l’humidité dans les murs en réduisant leur action capillaire (le fait que l’humidité remonte le long du mur). Les briques de chanvre sont « respirantes » et favorisent la santé des habitants du logement.

La brique Multipor, panneau isolant minéral rigide, est utilisée pour l’isolation thermique par l’extérieur des murs. Elle répond aux exigences thermiques de la Réglementation Thermique 2012 (RT 2012). Elle permet d’éviter les déperditions de chaleur en hiver et préserve la fraîcheur en été. Il constitue une alternative aux isolants synthétiques et fibreux. Multipor est fabriqué à partir d’eau, de sable, de chaux, de ciment. Il est respirant, sain, incombustible et durable. Il peut être utilisé avec tous les supports : brique, parpaing, béton cellulaire et voile béton, mais aussi ossature bois ou pierre de taille.

Les différents isolants pour un projet d’isolation thermique par l’extérieur

✔️ Polystyrène : qu’il soit expansé (plus efficace) ou extrudé, le polystyrène peut être un excellent isolant thermique. Cependant, il a une très faible résistance au feu et un impact environnemental élevé. Du fait de sa médiocre réaction au feu, le polystyrène doit être recouvert. Cela le destine plutôt à être associé à un enduit.
 

✔️ La laine minérale : cet isolant est soit de la laine de roche, soit de la laine de verre. Ils sont très similaires. Cet isolant est utilisé dans la plupart des isolations thermiques intérieures (ITI). Il dispose d’un excellent rapport qualité/prix et est très courant en ITE. Il peut être utilisé avec un enduit ou sous les bardages.

✔️ Le polyuréthane : le polyuréthane est disponible en panneaux rigides et convient à l’isolation sous bardage. Le polyuréthane est l’isolant le plus efficace actuellement disponible. Il a une durabilité au delà de 50 ans sans perte de performance, même s’il a le bilan carbone le moins favorable.

✔️ La fibre de bois : la fibre de bois est à la mode, performante et totalement naturelle. La fibre de bois est le meilleur isolant extérieur pour les projets qui ont une faible empreinte environnementale ou qui sont appliqués sur une maison dotée d’une ossature bois.

✔️ La ouate de cellulose : la ouate de cellulose est un isolant intéressant en raison de ses performances mais aussi parce qu’il s’agit de papier journal broyé et ignifugé. Cet isolant écologique peut être utilisé sous le bardage et sous le enduit.

Les aides pour mon projet d’isolation thermique par l’extérieur

Plusieurs mécanismes d’aides / subventions permettent de réduire le budget à consacrer à votre projet d’ITE.
 

TVA à 5,5%

L’état a mis en place un taux de TVA réduit. L’isolation thermique par l’extérieur est exonérée de la TVA de 20%.
Pour bénéficier du taux à 5,5%, le logement ne doit pas avoir plus de deux ans et les travaux doivent avoir été réalisés par un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Cette TVA préférentielle s’applique non seulement aux fournitures mais aussi à la main d’œuvre.

Eco-PTZ

L’Eco PTZ est un prêt à taux zéro que vous pouvez obtenir si votre ITE intègre un bouquet de travaux ou est effectuée sur la base d’une étude thermique.

Ce prêt est accepté par la plupart banques a pour objectif de promouvoir la transition énergétique et d’aider les français à réduire leurs factures d’énergies. Le montant maximum accessible est de 30 000 euros.

MaPrimeRénov’

Ma Prime Renov’, le dispositif promu par l’ANAH se substitue au CITE (Crédit d’Impot pour la Transition Energétique). Elle encourage les rénovations énergétiques pour tous les milieux sociaux et permet notamment aux moins aisés d’entre nous de profiter d’une subvention plus importante.
Ma Prime Renov’ propose une aide jusqu’à 75 euros par mètre carré pour une isolation thermique par l’extérieur. Naturellement, ce montant est fonction de vos ressources.

Pour bénéficier de cette aide vous devez respecter les critères suivant :

🟢 Être propriétaire occupant ou bailleur d’un logement construit depuis plus de 15 ans,

🟢 Vivre en France,

🟢 Occuper votre logement comme résidence principale,

🟢 Faire réaliser votre travaux par un artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement.

Quelles économies grâce à l’ITE ?

L’isolation de votre maison par l’extérieur peut être coûteuse, mais l’investissement en vaut la peine. Le bien-être de tous les habitants s’en trouve amélioré. La température est uniforme dans toute la pièce. Vous ne ressentirez plus le froid en vous approchant des murs. L’isolation acoustique est aussi améliorée. 

L’isolation par l’extérieur peut également constituer un atout précieux en cas de revente et avoir un impact positif sur la facture énergétique du ménage. En fonction du système de chauffage utilisé, de son ancienneté et de son énergie (bois, fuel, électrique, etc.), les économies peuvent atteindre 25%.

L’Anah précise encore que pour une maison de 100 m2 avec un système de chauffage vieux de 15 ans, l’économie annuelle peut atteindre 443 euros pour le chauffage au gaz et 656 euros pour le fioul. Le coût de l’électricité est de 596 euros. Si la rénovation thermique n’est pas complète, les économies seront plus faibles (106 euros pour le gaz, 133 euros pour l’électricité et 153 euros pour le fioul). Après déduction des aides éventuelles, le retour sur investissement est généralement compris entre 10 et 14 ans.

Vue en coupe d'une ITE

Combien coûtent les isolants d’une ITE ?

Naturellement, votre budget sera fonction d’un certain nombre de paramètres et en fonction de votre choix, la facture peut nettement augmenter.

Le coût de l’isolation par l’extérieur varie en fonction des performances de l’isolant (indiquées par le coefficient de résistance thermique R), de l’épaisseur choisie et de la surface totale à isoler. Le budget sera également affecté par l’emplacement et les difficultés d’accès à la façade (un échafaudage est-il nécessaire ?). Pour une rénovation complète d’une maison de plain-pied en région parisienne, l’Anah (Agence Nationale de l’HAbitat) estime que l’isolation extérieure coûtera entre 8000 et 12000 euros. La facture d’une rénovation plus modeste qui ne concerne qu’un seul pignon sera divisée au maximum par 4 (de 2000 à 2500 euros TTC).
Pour avoir une meilleure idée du coût, il est bon de faire établir plusieurs devis par des artisans. Assurez-vous que la qualité des matériaux est la même pour une comparaison précise. Le taux réduit de TVA (5,5 %) s’applique aux travaux de rénovation ou d’amélioration énergétique des logements construits depuis plus de vingt ans. L’isolation entre dans cette catégorie. L’installateur doit acheter le matériau à un taux réduit. Cette opération doit être effectuée par un professionnel de la construction.

L’isolation extérieure coûtera moins cher si vous l’installez lorsque vous effectuez d’autres travaux à l’extérieur. Si vous faites refaire le toit, peindre les fenêtres ou même installer des panneaux solaires photovoltaïques, il y aura probablement déjà un échafaudage, ce qui peut vous faire économiser un peu sur les coûts. Si vos murs ont besoin d’être rejointés ou nécessitent d’autres travaux de réparation, cela vaut la peine de demander un devis pour une rénovation complète incluant l’isolation.
 
Cependant, le coût d’une ITE est souvent proportionnel à la résistance thermique désirée. Pour illustrer notre propos, découvrez ci-dessous quelques tarifs d’isolants en fonction de leur épaisseur :
 
💵 Laine de verre | Épaisseur 60mm | 8€/m²
💵 Laine de verre | Épaisseur 80mm | 9€/m²
💵 Laine de verre | Épaisseur 120mm | 11€/m²
💵 Laine de roche | Épaisseur 60mm | 9€/m²
💵 Laine de roche | Épaisseur 80mm | 11€/m²
💵 Laine de roche | Épaisseur 120mm | 16€/m²
💵 Fibre de bois | Épaisseur 60mm | 25€/m²
💵 Fibre de bois | Épaisseur 80mm | 30€/m²
💵 Fibre de bois | Épaisseur 120mm | 50€/m²
 

En considérant la fourniture et la main d’œuvre pour l’isolant et l’habillage, voici les tarifs constatés pour chaque type de mise en œuvre.

Prix d’une ITE sous enduit

Avec le décret 2016-711 datant de 2017, l’isolation thermique par l’extérieur est désormais obligatoire pour tous les travaux de façade qui engagent plus de 50% de la surface (hors ouvertures). De nombreux ravalements sont concernés par l’isolation par l’extérieur, certaines communes ayant imposé aux propriétaires de réaliser un ravalement de façade une fois tous les dix ans. Si vous essayez de calculer le coût d’un ravalement de façade, vous devez tenir compte du coût de l’isolation par l’extérieur.

En France, les façades recouvertes de plâtre sont monnaie courante. Cette restriction se retrouve souvent dans le PLU (Plan Local d’Urbanisme). Il est recommandé de prendre les mesures adéquates si vous envisagez d’effectuer une isolation thermique par l’extérieur sous enduit. L’isolant doit être prévu pour adhérer durablement au revêtement sans en pénaliser les performances.

Il est important de suivre les recommandations du fabricant lors de l’application des enduits de finition, notamment concernant la fixation de l’isolant. Les fabricants d’enduits recommandent des méthodes spécifiques pour la pose de l’isolant afin d’en assurer la qualité et la durabilité. Précisons qu’il existe 2 types d’enduits : les enduits minces d’épaisseurs comprises entre 3 et 8 mm représentant la nette majorité du marché et les enduits épais pour des épaisseurs de 8 à 20 mm. Ces derniers quelques pourcents du marché mais sont en nette croissance. A savoir également qu’une ITE nécessite obligatoirement un certain nombre d’accessoires qui visent à prolonger la durée de vie de l’installation : rails anti-rongeurs, équerres d’angles, nattes armées, étoiles de fixation,…

💳 Isolation thermique par l’extérieur sous Enduit : 90 à 190 € / m²
 

Prix d’une ITE sous bardage

Les façades bardées sont de plus en plus populaires. Le bardage est un habillage architecturale qui consiste à ajouter un matériau en plaques contre la structure du bâtiment.
Ce système est particulièrement adapté à l’isolation thermique par l’extérieur car il n’implique aucun contact entre le bardage et ce qui se trouve derrière. L’isolant peut être fixé aux murs extérieurs et protégé par des panneaux de finition. La durée de vie de l’isolation est prolongée en créant un espace d’air entre les panneaux et l’isolation. Cela empêche l’accumulation d’humidité.

Cette technique permet de poser des isolants extrêmement épais, comme la laine de verre ou de la laine de roche jusqu’à 60 cm. Cette isolation est particulièrement appréciée pour les maisons à ossature bois car elle permet de s’affranchir d’un enduit et donne un aspect contemporain aux maisons.

L’isolation sous bardage peut toutefois être coûteuse. Le prix de l’isolation est directement lié au matériau qui constitue le bardage.

Des lamelles en PVC sont depuis plusieurs années commercialisées par les fabricants de bardages.
Ce matériau synthétique, fabriqué à partir de produits pétrochimiques, est extrêmement robustes face aux intempéries. Un bardage PVC qualitatif bénéficiera d’une teinture spécifique qui préservera son aspect pendant de très nombreuses années.

Le PVC est également naturellement isolant et se comporte aussi bien que le bois. Le PVC est extrêmement abordable et n’augmentera pas le coût de votre isolation thermique par l’extérieur.

💳 Isolation thermique par l’extérieur sous Bardage PVC : 60 à 160 € / m²

Le bardage composite est une excellente alternative au bois. Il offre la même esthétique que le bois mais sans les mêmes inconvénients. Le bardage composite ne nécessite pas d’entretien et se fait facilement oublier une fois qu’il est installé. C’est pourquoi les coûts d’isolation extérieure sont plus élevés.
Il est important d’éviter certains produit sur le marché qui peuvent nuire à l’esthétique de votre maison.

💳 Isolation thermique par l’extérieur sous Bardage composite : 80 à 180 € / m²

Le bardage bois est l’option la plus courante car il est aisé à installer, offre une isolation naturelle et est très tendance. Le bardage en bois peut être installé horizontalement ou verticalement et donne à votre façade un style naturel et contemporain. Cela est particulièrement vrai si vous utilisez un bardage en bois sur une extension de votre maison dont la façade est plus traditionnelle.

Le bardage en bois peut se décliner dans de nombreuses essences, chacune ayant une résistance différente à l’humidité. Cependant, les bardages en bois doivent être entretenus tous les cinq ans. Cet entretien passe par l’application d’un produit de protection, comme un vernis ou une lasure, ou par la peinture.

💳 Isolation thermique par l’extérieur sous Bardage bois : 100 à 170 € / m²

Le bardage métallique était naguère utilisé que pour les constructions industrielles ou agricoles. Ce type d’habillage est désormais tendance en proposant des laquages avec une variété de couleurs pour tous les goûts.
Une structure double peau très isolante peut être intégré au bardage métallique pour ajouter du pouvoir isolant.

Le bardage métallique est généralement recouvert d’une peinture thermolaquée ou d’un revêtement galvanisé et nécessite très peu d’entretien pendant une vingtaine d’années. Au delà, il est nécessaire de lui mettre un coup de peinture.

💳 Isolation thermique par l’extérieur sous Bardage métallique : 100 à 250 € / m²

Prix d’une ITE sous vêture

Les vêtures, qui sont des produits assez nouveaux, simplifient l’isolation extérieure et la restauration des façades.
Un bardage avec vêture est un panneau en matériau synthétique, métallique ou minéral dont la surface intérieure est recouverte d’une couche isolante. Pour créer une couche extérieure uniforme et étanche, les vêtures sont simplement fixés à une façade.

Les vêtures peuvent être positionnées directement sur la façade, avec ou sans une lame d’air. Elles peuvent être posées sur une structure porteuse pouvant accueillir une épaisseur additionnelle d’isolant.
Les vêtures contemporaine bénéficient souvent d’une couche d’isolation en PIR (polyisocyanurate). Cette isolation est la plus efficace et présente également le bilan carbone le plus défavorable.

Les vêtures constituent une technique d’isolation facile à installer et très performant. Cependant, cette isolation est plus chère que les produits traditionnels.

💳 Isolation thermique par l’extérieur sous Vêture : 170 à 280 € / m²

Puis-je réaliser une ITE moi-même ?

Nous déconseillons de réaliser une ITE par vous-même, même si vous êtes un bricoleur expérimenté. En effet, vous ne bénéficierez pas d’une assurance décennale et en cas de souci vous aurez des problèmes avec votre assureur.

Dans certains cas, si vous avez de l’expérience, vous pouvez installer l’isolant. Si vous faites l’isolation intérieure vous-même, vous devez vous assurer qu’il n’y a pas d’humidité dans les murs car des murs humides aggravent la situation.

Devrai-je toujours ventiler ma maison après la pose d’une isolation murale extérieure ?

Une fois l’isolation par l’extérieur posée, elle va réchauffer les murs intérieurs et déplacer le point de rosée vers l’extérieur, ce qui réduit le risque d’apparition de condensation sur la surface intérieure. Cependant, comme dans toute maison, une ventilation supplémentaire peut être nécessaire pour éliminer l’air humide avant qu’il n’atteigne les murs (par exemple, en cuisinant, en prenant une douche, etc.). Le fabricant et l’installateur du système seront en mesure de vous conseiller sur les exigences supplémentaires en matière de ventilation dont vous devrez tenir compte avant de poser l’isolation.

Les autres coûts d’une isolation thermique par l’extérieur

L’isolation par l’extérieur n’est pas quelque chose que l’on peut faire sur un coup de tête. Elle nécessite une planification minutieuse afin de maximiser les performances et de contrôler les coûts. Ces éléments doivent être inclus dans le coût de l’isolation extérieure. 

Étude thermique

Une étude thermique est nécessaire pour évaluer les besoins en chauffage de votre maison. Le rapport à l’issue de l’étude indiquera les travaux nécessaires pour atteindre l’objectif thermique. Pour les surfaces supérieures à 50m², une attestation thermique doit être signée sur place. Si votre surface est inférieure à 50m², vous pouvez signer une attestation en votre honneur.

Test d’infiltrométrie

Afin d’attendre les objectifs thermiques, il est courant de réaliser un test d’infiltrométrie. Ce test, également appelé porte soufflante, permet d’identifier toutes les fuites d’air dans le logement et de les obstruer pour renforcer l’enveloppe thermique.

Extension de la toiture

En fonction de l’épaisseur de l’isolation, une extension de toit (environ 50 cm) doit être réalisée afin de conserver un avant-toit esthétique et performant vis à vis des intempéries. Ces travaux sont réalisés par un charpentier, un couvreur ou un menuisier.

Entretien du bardage

Il est important de rappeler que l’isolation extérieure doit être posée sous le bardage. Cela implique généralement l’application d’un produit de protection sur le bardage. Pour un bardage bois, prévoir de traiter le bois tous les 3 à 5 ans. Pour un bardage métallique, le traitement antirouille s’applique tous les 10 à 12 ans et il est nécessaire d’anticiper une rénovation d’un enduit tous les 15 à 20 ans.

L’isolation thermique par l’extérieur d’une toiture

Lorsqu’il fait chaud comme lorsqu’il fait froid, la toiture est la partie la plus perméable de votre habitation. Elle est responsable de 20% des déperditions thermiques de votre maison. L’isolation de la toiture par l’extérieur est encore peu répandue en France peut être effectuée lors de la réfection de votre toit. Quelles sont les techniques envisageables ? Quelle est la meilleure isolation ? A quel prix ? Nous tâchons d’y répondre ci-dessous.

Pourquoi réaliser une isolation de la toiture par l’extérieur ?

Si vous souhaitez isoler votre toiture par l’extérieur, vous devrez nécessairement détuiles votre couverture. Comme pour l’isolation des murs, l’isolation de toiture par l’extérieur est plus onéreuse que l’isolation par l’intérieur. Si votre toit commence à montrer des signes de faiblesse, cela vaut la peine de l’envisager. Les travaux d’isolation et de rénovation de la couverture peuvent alors être réalisés simultanément.

Cependant, vous pouvez également envisager une technique d’isolation plutôt chère mais redoutablement efficace pour traiter les ponts thermiques : le sarking.

Par ailleurs, l’isolation de la toiture par l’extérieur se destine également aux personnes qui souhaitent préserver un maximum d’espace habitable dans les combles.

Comment isoler sa toiture par l’extérieur ?

Il existe deux techniques. La première méthode consiste à mettre en œuvre l’isolant entre les éléments structurels d’une charpente. L’épaisseur de l’isolant utilisé n’a pas d’importance. Elle ne doit pas empiéter sur l’espace habitable. Les isolants en vrac sont conseillés car ils remplissent les combles de l’épaisseur voulue. Cette solution allie praticité, économies et écologie.

La seconde technique est le sarking. Un support et un pare-vapeur sont fixés sur les chevrons. Si la toiture ne nécessite pas de débord, un isolant (panneaux rigides), des panneaux pare-pluie et des contre-lattes pour fixer la couverture. Des contre-chevrons sont utilisées pour créer des caissons remplis d’isolant si le toit possède un débord.

L’isolation de la toiture par l’extérieur est assez onéreuse. Elle nécessite une nouvelle couverture (tuiles, ardoises, etc…), tout comme l’isolation des murs par l’extérieur qui nécessite un bardage ou un enduit. Le coût d’une nouvelle toiture est en moyenne de 80 euros/m² (fourniture et pose), mais le coût de dépose d’une ancienne toiture n’est pas inclus. Il est difficile d’estimer le coût de cette opération tant chaque cas est différent.
 Vous pouvez estimer un budget compris entre 150 et 2000 euros/m² pour isoler et refaire votre toiture simultanément.

vue 3d d'une isolation de toiture par l'exterieur

Quelle réglementation en matière d’isolation thermique par l’extérieur ?

Un système d’isolation thermique par l’extérieur est constitué de plusieurs composants qui ont chacun une fonction précise. Nous parlons de « système » puisque c’est une solution globale qui est soumise à certifications.
En dehors des systèmes d’ITE sur ossature bois ne possédant qu’un Avis Technique CSTB, pour être assurés les systèmes d’ITE doivent posséder :
 
🔎 Soit un Agrément Technique Européen (ATE)
🔎 Soit un Document Technique d’Application (DTA)
 
L’Agrément Technique Européen précise les résultats du système ITE évalué selon le référentiel EOTA-ETAG004 qui normalise plusieurs essais pour l’enduit, l’isolant et le treillis:
 
✔️ Adhérence après vieillissement → enduit
✔️ Adhérence de la colle sur l’isolant ou le support → enduit
✔️ Adhérence de la couche de base sur isolant → enduit
✔️ Déboutonnage des chevilles de fixation → enduit
✔️ Dimension des mailles et nombre de fils → treillis
✔️ Essai de traction sur isolant et sur produit durci → enduit
✔️ Extrait sec sur pâte et produit liquide → enduit
✔️ Granulométrie sur pâte et sur poudre → enduit
✔️ Masse surfacique → treillis
✔️ Masse volumique apparente sur pâte et sur produit liquide → enduit
✔️ Perméabilité à la vapeur d’eau → enduit
✔️ Essai de capillarité → enduit
✔️ Résistance à la rupture et à l’allongement → treillis
✔️ Résistance au déboutonnage des fixations des profilés → enduit
✔️ Taux de cendres → enduit
✔️ taux de cendres sur pâte et produit liquide → enduit
✔️ Taux de cendres sur poudre → enduit
 
Les Cahiers des Prescriptions Techniques (CPT) du CSTB et l’Agrément Technique Européen détaille les performances de chacun des éléments. La mise en œuvre de composants ne répondant pas à ces exigences est formellement interdite et ne sera pas couverte par l’assurance du professionnel.
 
Concernant les façades ventilées, il convient de suivre les dispositions évoquées dans les documents suivants :
 
✏️ Cahier des Prescriptions Techniques 3316 et ses modificatifs 3422 et 3585
✏️ DTU 33.1 Façades rideaux, semi-rideaux et panneaux
✏️ DTU 41.2 Revêtements extérieurs bois
✏️ DTU 55.2 Revêtements muraux attachés en pierre mince
 

Réglementation incendie pour les bâtiments d’habitation

La mise en œuvre de systèmes ETICS-PSE est clairement règlementée. Ainsi les systèmes doivent être conformes au guide de préconisation ETICS-PSE de septembre 2020. Ce guide étant une référence pour la profession, dispose d’une valeur légale d’Appréciation de Laboratoire au sens de L’IT 249 ; les dernières préconisations réglementaires de protection incendie et de mise en œuvre des systèmes y sont présentées.

L’isolation des murs extérieurs peut-elle résoudre mon problème d’humidité ?

L’ITE est efficace pour prévenir l’humidité, mais il est peu probable qu’elle puisse résoudre un problème d’humidité existant. L’isolation des murs n’est pas une solution à l’humidité déjà présente, donc s’il y a déjà des dégâts dus à l’humidité existante, il est peu probable qu’elle les élimine. C’est particulièrement vrai pour l’humidité capillaire et l’humidité pénétrante, qui sont des problèmes qui doivent être résolus avant la pose d’une isolation thermique par l’extérieur.

L’isolation de l’extérieur de vos murs permet d’augmenter la température des murs intérieurs, réduisant ainsi le risque de formation de condensation. Elle constitue également une barrière imperméable et protectrice contre les infiltrations d’humidité.

L’isolation des murs par l’extérieur sera-t-elle inesthétique ?

Loin de là. Les systèmes d’isolation des murs extérieurs offrent un large choix de finitions décoratives qui améliorent considérablement l’aspect visuel d’un bâtiment. Une gamme complète d’habillages et d’accessoires permet de traiter tous les points singuliers de manière efficace et visuellement attrayante.

Quels bâtiments sont adaptés pour une isolation des murs par l’extérieur ?

Pratiquement tous les types de construction, qu’il s’agisse de nouvelles constructions (de l’ossature en acier à la maçonnerie) ou de rénovations (types de maisons traditionnelles et non traditionnelles).

Alors vous aussi sollicitez-nous comme des dizaines de milliers de particuliers et de professionnels. Qu’attendez-vous pour demander vos devis ?

Puis-je réaliser moi-même mon isolation thermique par l’extérieur ?

Pour des questions de complexité technique, d’expérience indispensable et même économiques, et ce même si vous êtes bricoleur, il est déconseillé de réaliser les travaux soi-même. Nous vous expliquons tout ici.