You are currently viewing Isolation ouate de cellulose : le guide

Isolation ouate de cellulose : le guide

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post published:24/08/2022
  • Post last modified:12/09/2022
  • Post comments:0 commentaire
  • Temps de lecture :10 min de lecture
demande de devis isolation thermique exterieur

Il existe plusieurs techniques d’isolation des pièces et des habitations. Chacune possède bien sûr ses spécificités. Cependant, s’engager dans des travaux d’isolation demande un budget qui est assez important, et la technique d’isolation en ouate cellulose est celle qui propose le rapport qualité-prix le plus intéressant. En effet, elle propose un confort d’isolation performant, et cela, à coût moindre pour que les petits budgets puissent s’en accommoder. C’est ce qui est particulièrement intéressant avec cette technique d’isolation.

Qu’est-ce que la ouate de cellulose ?

Avant toute chose, penchons-nous sur la ouate de cellulose, le matériau en lui-même. Il s’agit dans un premier temps de comprendre comment elle est fabriquée, et d’identifier ses points forts comme ses faiblesses.

Comment est fabriquée la ouate de cellulose ?

La ouate de cellulose est un produit qui provient du traitement de papier recyclé (tels que du carton ou des journaux invendus), ou de la valorisation des chutes de papeterie ou encore des résidus de scierie.

C’est un matériau isolant particulièrement efficace. Cependant, pour que la ouate de cellulose soit réellement active, il est important qu’elle soit d’une bonne épaisseur. Ce qui est tout à fait logique : si l’épaisseur n’est pas suffisante, l’isolation ne pourra être assurée de manière optimale, car le coefficient d’isolation thermique sera trop faible. Ainsi, la ouate de cellulose est intéressante en isolation intérieure, que ce soit au niveau des murs, des combles ou même des rampants. Toutefois, on l’utilise également dans le cas d’une isolation thermique extérieure (ITE). La ouate de cellulose est donc assez polyvalente, voyons ensemble ses points forts.

En quoi la ouate de cellulose est-elle intéressante ?

Le matériau de base de la ouate de cellulose étant traité avec du sel de bore, cela la rend résistante non seulement au feu, mais aussi à la moisissure, et aux rongeurs.

On confère également à la ouate de cellulose de bonnes performances acoustiques et une bonne durée de vie, dès lors qu’elle a été correctement utilisée et installée dans le bâtiment.

Pour finir, on trouve aujourd’hui sur le marché de la ouate de cellulose sous différentes formes : en panneaux, en rouleaux, en flocons ou encore en vrac. De quoi pouvoir l’utiliser pour isoler différentes zones d’un bâtiment. Plutôt intéressant non ?

panneau isolant de ouate de cellulose

Quels sont les points faibles de la ouate de cellulose ?

Malgré ses points forts, la ouate de cellulose présente également certains points faibles, qu’il est aussi important de prendre en compte lors du choix d’un matériau isolant.

En effet, sa résistance à l’humidité est qualifiée comme étant plutôt moyenne. Ce qui veut dire que dans des endroits où il a tendance à pleuvoir, la ouate de cellulose n’est pas le matériau le plus conseillé. En cas de dégât des eaux, le matériau isolant pourrait ne pas tenir le coup.

Par ailleurs, on peut aussi citer dans les points faibles de la ouate de cellulose le fait que c’est un matériau plutôt sensible au tassement. Il faut donc faire attention lors de sa pose et prévoir que l’on perdra forcément un peu d’efficacité de l’isolation avec le temps.

Que faut-il savoir sur l’isolation en ouate de cellulose ?

Si l’isolation en ouate de cellulose n’est pas la plus connue et répandue de nos jours, il est toutefois intéressant d’en connaître les grandes lignes. Ceci, afin d’évaluer si ce matériau peut ou non être intéressant dans le cas des travaux à réaliser chez soi. Quels formats privilégier en fonction de l’utilisation, quelles méthodes d’utilisation sont préconisées ou encore quel budget prévoir pour ce type de travaux : on vous en dit plus dans cette seconde partie.

Quels formats de ouate de cellulose pour quelles utilisations ?

Il existe plusieurs types de ouates de cellulose adaptés à chaque utilisation. En réalité, ils ne diffèrent pas vraiment en termes de compositions, mais plutôt sur le packaging et de distribution. Chaque ouate de cellulose, pour un usage précis, sera disponible dans un packaging bien utile et pratique pour son utilisation directe. Elle pourra être utilisée pour :

  • L’isolation des combles perdus : dans ce cas, on utilisera de la ouate de cellulose disponible en vrac, en format de 10 à 15 kilos. Le matériau isolant permet ici d’avoir un confort optimal en hiver comme en été, et cela, à moindre budget.
  • L’isolation des combles aménageables : pour cette situation, on privilégie en général la ouate de cellulose en insufflation ou sous forme de panneaux semi-rigides. Si le confort à toutes saisons est garanti dans les deux cas, il faut néanmoins noter que la seconde option de format sera plus coûteuse que la première.
  • L’isolation des murs : s’il existe des alternatives comme la laine de bois, la laine de roche ou la laine de verre, la ouate de cellulose reste un matériau intéressant à utiliser pour ces travaux d’isolation. C’est également l’insufflation en vrac ou encore les panneaux semi-rigides qu’il conviendra de préférer dans ce cas.

Quelles sont les méthodes d’utilisation de la ouate de cellulose ?

S’il y a du choix en termes de formats vendus de ouate de cellulose, en fonction de son utilisation, il y a également logiquement des méthodes d’installation différentes.

On en dénombre 3 grandes :

  • L’insufflation : il s’agit d’une injection sous pression et à sec du matériau dans une paroi verticale. Cette méthode est pratique notamment lorsqu’il s’agit d’isoler des cloisons ou dans le cas d’une isolation par l’extérieur.
  • Le soufflage : ici, il est question de répandre le matériau à sec sur une zone horizontale. C’est la technique à privilégier pour isoler des combles non aménageables par exemple, puisqu’elle permet de remplir entièrement et de manière homogène une surface.
  • La pose : tout simplement, dans le cas de panneaux ou de rouleaux de ouate de cellulose, nul besoin d’injection ou de répartition sur une surface plane, il suffit de poser le matériau sur la zone souhaitée.
Ouvrier soufflant de la ouate de cellulose

Quel budget prévoir pour une isolation en ouate de cellulose ?

Les tarifs de l’isolation en ouate de cellulose sont assez abordables comparés aux autres techniques d’isolation. C’est pour cette raison qu’elle est connue comme étant une parfaite alternative qualité/prix avec un confort d’isolation important. Généralement, il faut en effet compter en moyenne 20 euros le mètre carré (hors taxes) pour une isolation en ouate de cellulose. Cependant, cela peut être différent d’un artisan à un autre ; non seulement selon le coût de la main-d’œuvre, mais également en fonction de la technique utilisée (par soufflage, par insufflation…) et du format utilisé (vrac, panneaux semi-rigides…).

Il est possible de demander des devis pour savoir à quel prix pourront être faits les travaux d’isolation en ouate de cellulose. Pour cela, on peut contacter directement des professionnels ou passer par notre plateforme de devis en ligne. Ce dernier permet de recevoir pour une prestation demandée des devis d’entreprises spécialisées et situées dans la région. Ceci en quelques clics, gratuitement et sans aucun engagement !

En conclusion, la ouate de cellulose est un matériau isolant à la fois utile et adapté, que ce soit pour de l’isolation par l’intérieur ou de l’isolation par l’extérieur. En effet, résistante au feu, à la moisissure, mais aussi aux rongeurs, elle a une bonne durée de vie. Attention toutefois, car ce matériau à base de papier recyclé craint le tassement et n’est pas le plus résistant à l’humidité. Mais que ce soit sous forme de panneaux, de rouleaux, en flocons ou en vrac, le rapport qualité-prix du produit reste intéressant : avec un prix moyen de 20 euros par m².

Laisser un commentaire