You are currently viewing Avantages et inconvénients d’une isolation extérieure

Avantages et inconvénients d’une isolation extérieure

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post published:04/07/2022
  • Post last modified:13/09/2022
  • Post comments:0 commentaire
  • Temps de lecture :10 min de lecture
demande de devis isolation thermique exterieur

La mise en œuvre d’une isolation des murs extérieurs est un moyen d’accroître l’efficacité thermique de votre maison. Il s’agit d’une couche permanente d’isolant qui est protégée par un revêtement ou un bardage.

Cette approche est généralement nécessaire lorsque l’isolation des murs creux n’est pas possible, comme dans le cas des maisons anciennes ou des murs pleins. Si l’installation d’une isolation devrait être une évidence pour augmenter l’efficacité thermique de votre maison, aucun type d’isolation des murs, y compris l’isolation des murs extérieurs, n’est exempt de difficultés, habituellement centrées sur la façon dont votre maison gère l’humidité.

Dans cet article, nous aborderons les avantages et les inconvénients du recours à l’ITE pour rénover votre maison.

Qu’est-ce que l’isolation thermique par l’extérieur (ITE) ?

Les maisons anciennes construites avant 1970 ont souvent des murs exposés et non isolés. Pour un confort thermique et acoustique performant, il faut isoler les combles et les murs. Ce second procédé a deux solutions : l’isolation intérieure ou extérieure.

L’isolation intérieure est la plus courante. Elle consiste à ajouter des isolants à l’intérieur des murs et sous les toits (polystyrène, laine minérale, ouate de cellulose, lin, liège…).

Mais la méthode la plus efficace reste l’isolation par l’extérieur. L’ITE (isolation thermique par l’extérieur) consiste à ajouter une isolation à l’extérieur d’un bâtiment.

Elle se déroule en deux phases.

Tout d’abord, l’isolant est installé entre les murs extérieurs et leur ossature en bois. Le type d’isolant utilisé varie selon que le bâtiment est isolé avec du polystyrène (PSE ou XPS), de la laine de roche ou de la fibre de bois. Il peut être collé, chevillé ou fixé à l’ossature avec des attaches mécaniques. Ensuite, la finition est appliquée. La finition est la dernière couche de protection qui maintient l’intérieur de votre maison au sec. Cette couche peut être une sous-couche, un treillis, un revêtement étanche ornemental ou un film étanche recouvert de bois, de PVC, de dalles de pierre, etc.

L’apport thermique dépend des procédés et des matériaux employés. L’isolation par l’extérieur coûte entre 120 et 180 € par m² de plus que l’isolation par l’intérieur, mais ce surcoût est minimisé, car il couvre la réfection de la façade isolée et ne nécessite pas un aménagement total des pièces.

professionnel posant un enduit de finition

Quels sont les avantages de l’isolation par l’extérieur ?

L’isolation des murs par l’extérieur permet de conserver la chaleur dans votre maison en hiver et de l’évacuer en été. Elle empêche également l’humidité de pénétrer dans votre maison, ce qui peut augmenter les factures d’énergie jusqu’à 30 %.

Moins de courants d’air, plus de confort

L’avantage le plus évident de l’isolation extérieure est qu’elle permet de réduire les courants d’air. Si votre maison est sujette aux courants d’air, vous savez à quel point elle peut être inconfortable pendant les mois d’hiver. Une bonne isolation peut vous aider à vous débarrasser de ces courants d’air et à rendre votre maison plus confortable.

L’installation est moins contraignante

Lorsque vous choisissez de faire installer une isolation extérieure, vous pouvez continuer à vivre dans votre maison pendant que les travaux sont effectués. Cela signifie que vous n’avez pas à quitter votre maison durant une longue période et que vous pouvez continuer à mener votre vie quotidienne comme d’habitude.

Cette isolation ne réduit pas l’espace au sol.

L’un des principaux avantages de l’isolation par l’extérieur est qu’elle ne réduit pas l’espace au sol de votre maison. Cela signifie que vous serez en mesure de maximiser l’espace habitable de votre maison, au lieu d’en abandonner une partie pour une isolation supplémentaire.

Il renforce l’étanchéité et la résistance acoustique du mur.

L’isolation par extérieure est un élément important d’une enveloppe de bâtiment bien conçue. Elle renforce l’étanchéité et la résistance acoustique du mur, tout en réduisant la condensation et l’humidité dans la maison.

La structure du mur est protégée contre les dommages

La couche d’isolation extérieure est une barrière protectrice qui réduit les dommages causés à la structure du mur pendant la construction ou d’autres activités telles que l’aménagement paysager ou l’entretien du terrain.

Elle offre une protection supplémentaire contre la pénétration de l’eau par les fissures et les trous dans l’enveloppe du bâtiment.

Protège contre l’humidité provenant de sources extérieures

Isoler par l’extérieur peut mieux protéger votre maison de l’humidité provenant de sources telles que l’élévation du niveau de la nappe phréatique ou l’inondation des bâtiments adjacents, ainsi que l’humidité intérieure (par exemple, les fuites de tuyaux).

Quels sont les inconvénients de l’ITE

Risques de condensation et d’humidité si l’isolation est mal faite

Si le mur n’est pas correctement isolé, le risque de condensation ou d’humidité est élevé. En outre, le risque de développement de moisissures augmente. Vous devrez effectuer des contrôles réguliers pour vous assurer que votre maison est bien isolée et sèche.

Si modification de l’aspect de votre maison, nécessite un permis de construire

Si vous souhaitez modifier l’aspect de votre maison en ajoutant une couche d’isolation à l’extérieur, ce type de travaux nécessite un permis de construire. Les mairies contrôlent si ce type de travaux est réalisé légalement ou non.

Ne convient pas aux sites classées ou protégées

L’isolation par l’extérieur ne convient pas aux bâtiments classés ou légalement protégés (monuments historiques). Ces bâtiments sont soumis à des règles spécifiques pour leur construction et leur rénovation.

Si vous souhaitez installer une isolation par l’extérieur sur un bâtiment classé, vous ne pouvez le faire que si elle est jugée réversible. Cela signifie que l’aspect original du bâtiment doit être préservé après l’installation. Si vous n’êtes pas sûr que le produit isolant que vous avez choisi soit réversible, vérifiez auprès du service d’urbanisme de votre commune avant de procéder aux travaux.

pose de l'isolant polystyrène par un ouvrier

Plus de contraintes physiques

Une isolation murale épaisse peut causer des problèmes autour des fenêtres, des avant-toits et des appuis. Si vous avez un revêtement en bois, il y a des chances qu’il se fissure lorsque le mur se dilate et se contracte. Vous pouvez éviter ce problème en posant un stuc ou un bardage sur l’isolation.

Plus coûteuse qu’une isolation intérieure

Le principal inconvénient de l’isolation via l’extérieur est son coût. Elle est plus chère que l’isolation intérieure, car elle doit être réalisée par des professionnels et les matériaux sont également plus chers. Mais vous pouvez économiser de l’argent à long terme en améliorant l’efficacité énergétique de votre maison.

Comme vous pouvez le constatez, certes l’isolation par l’extérieur dispose d’inconvénients, mais les avantages sont bien plus nombreux et pèsent plus lourd dans la balance au moment du choix. Ceci explique évidemment le succès incontestable de l’isolation thermique par l’extérieur.

Laisser un commentaire