You are currently viewing Les types de finition pour une isolation par l’extérieur

Les types de finition pour une isolation par l’extérieur

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post published:16/05/2022
  • Post last modified:25/08/2022
  • Post comments:0 commentaire
  • Temps de lecture :12 min de lecture
demande de devis isolation thermique exterieur

L’Isolation Thermique par l’Extérieur (ITE) est aujourd’hui de plus en plus adoptée, que ce soit dans le cas de constructions neuves ou de rénovations. Et pour cause, cette solution présente des avantages à la fois écologiques et économiques, mais aussi esthétiques en fonction des finitions choisies pour la façade du bâtiment. Alors pour rappel, comment définir l’ITE ? Quelles sont les étapes pour la pose d’une ITE ? Quels sont les différents types de finitions possibles ? Et quels en sont les avantages et inconvénients ? Pour faire son choix quant aux finitions d’une façade après la pose d’une ITE, voici quelques conseils.

Le principe de l’isolation thermique par l’extérieur

L’Isolation Thermique par l’Extérieur est une solution d’isolation qui consiste à isoler un bâtiment par l’extérieur. Pour rénover une façade, mieux isoler un bâtiment ou simplement lorsque l’on fait construire un bâtiment, l’ITE est une option adaptée en termes d’isolation.

Ceci non seulement, car elle permet de faire des économies en énergie, du fait du manteau d’isolation qu’elle offre au bâtiment. Mais aussi, car une ITE offre une meilleure étanchéité, en plus de la possibilité de redonner un coup de neuf à une façade.

Les travaux pour une ITE se déroulent en deux ou trois grandes étapes, en fonction du type de finition choisi.

Il y a en premier lieu la pose d’un isolant sur la façade : des panneaux isolants rigides qui peuvent être faits de plusieurs matières comme du polyuréthane ou du polystyrène sont collés au mur à l’aide d’une colle adaptée.

Puis, dans le cas d’une finition en bardages, l’étape suivante est la pose d’une deuxième couche de matière sur la couche précédente d’isolant : il est ici question de poser une structure de support. Cette étape n’a pas lieu à chaque fois, puisqu’avec des finitions comme de l’enduit ou du crépi ce ne sera pas nécessaire.

Enfin, la dernière étape est celle de la finition : il s’agit de la pose du nouveau revêtement sur la façade du bâtiment. En effet, après avoir choisi la finition il ne faut alors plus que poser les matériaux préférés : par exemple du crépi ou de l’enduit, des bardages de bois ou de métal.

Vue en coupe d'une isolation thermique extérieur
Les étapes d’une isolation des murs extérieurs

1️⃣ Préparation : Les câbles électriques, les coffrets de gaz et les descentes d’eaux pluviales sont déplacés loin du mur pour faire de la place. Si l’adhérence potentielle du support est douteuse, la surface sera apprêtée. Un rail de départ est installé pour soutenir la première série de panneaux d’isolant.

2️⃣ Adhérence : Les panneaux sont fixés au mur avec un ciment polymère spécialement adapté.

3️⃣ Isolation : Plusieurs natures d’isolants sont disponibles en fonction des exigences spécifiques du projet.

4️⃣ Fixations mécaniques : Une fois que la colle a durci, les panneaux isolants sont fixés au mur avec des chevilles.

5️⃣ Couche de fond : Une couche de peinture de base est appliquée et un treillis de renforcement est incorporé afin d’obtenir une couche solide et durable.

6️⃣ Couche d’apprêt : Une couche d’apprêt semblable à une peinture est appliquée sur la couche de base une fois qu’elle a durci. Il sera de la même couleur que la couche finale pour améliorer sa consistance et faciliter l’adhérence de la couche finale.

7️⃣ Enduit de finition : La couche de finition est appliquée pour imperméabiliser le système. C’est cette couche qui donne au bâtiment son aspect final.

Les types de finition pour une isolation thermique par l’extérieur

Un des points forts de l’ITE est que les possibilités esthétiques de la finition sont infinies (ou presque).

Une finition en enduit ou crépi

La finition à l’enduit ou au crépi est sans doute la plus commune. Ceci notamment du fait que c’est un des revêtements les plus abordables pour ce type d’opération. En effet, il faut compter au minimum 100 euros par mètre carré d’enduit ou de crépi. Il est également important de rappeler qu’il n’y a aucunement besoin de poser une structure avant de fixer la finition. Et si ce type de finition est largement utilisé aujourd’hui c’est aussi, car il en existe pour tous les goûts. De couleurs et de granularités différentes, il ne fait aucun doute que chacun saura trouver celui qui convient à ses goûts et au style du bâtiment. Enfin, la finition en enduit est globalement acceptée dans toutes les communes sans trop de soucis.

ite finition enduit

Une finition en parement

Les briques ou plaquettes de parement sont encore de nos jours bien souvent utilisées comme finition. Elles ressemblent en tous points à de vraies briques ou pierres alors qu’il s’agit en réalité d’un simple doublage extérieur. Elles n’ont donc que l’aspect esthétique de vrais matériaux, mais ne peuvent par exemple supporter de lourdes charges. Ce revêtement, assez mince, a toutefois l’avantage de pouvoir être posé rapidement sur une façade.

Pour 1 mètre carré de briquettes de parement, il faut généralement prévoir un budget de 150 euros, ce qui est un peu plus onéreux que les autres types de finition ici évoqués.

ite finition parement

Une finition en bardages

De plus en plus sollicitée de nos jours, la finition en bardages s’utilise aussi bien pour du neuf que pour de la rénovation : qu’il s’agisse de bardages en bois, métalliques ou en matériau synthétique.

Le bardage en bois est fixé à l’aide d’une structure en bois, posée au préalable, juste après la couche d’isolation. Plusieurs bois peuvent être utilisés pour fabriquer les bardages d’un bâtiment, mais la plupart grisent avec le temps. Pour cet aspect chaleureux du bardage en bois, il faudra prévoir un budget de 120 euros par mètre carré de matériau posé.

ite finition bardage bois

En plus des bardages en bois, il existe également aujourd’hui des bardages faits d’autres matériaux comme du PVC, du composite, de l’ardoise, mais aussi de l’acier ou de l’aluminium. Ce type de finition, pour lequel il faudra débourser environ 100 euros par mètre carré, est généralement connu pour durer dans le temps, et pour être plutôt robuste.

Quel que soit le matériau choisi, la finition en bardages présente plusieurs avantages. C’est d’abord l’aspect esthétique qu’elle confère au bâtiment. De plus, il y a un large panel de possibilités pour adapter l’aspect extérieur du bâtiment aux goûts et couleurs de chacun : que ce soit en termes de couleurs ou d’aspects.

Attention toutefois, car il faut demander au préalable à la commune une autorisation d’urbanisme pour choisir une finition en bardages. À noter également que ce type de finition est une solution plus coûteuse que l’enduit. Enfin, il s’agit d’une finition un peu plus complexe que les autres, du fait notamment que le bardage nécessite la pose intermédiaire d’une ossature qui lui permettra alors d’être fixé à la façade du bâtiment.

avant après la réalisation d'une ite

Finalement, qu’il s’agisse d’une construction neuve ou de la rénovation d’un bâtiment, l’Isolation Thermique par l’Extérieur présente un double avantage. En effet, elle permet d’isoler efficacement, tout en offrant la possibilité d’avoir un nouveau revêtement. Il existe pour cela aujourd’hui plusieurs types de finition, avec chacun leurs avantages et points d’attention : l’enduit ou le crépi, les parements, les bardages en bois ou en autre matériau synthétique. Il ne reste plus qu’à choisir celui qui est le plus adapté au budget, au bâtiment et aux envies !

Laisser un commentaire