You are currently viewing Comment réaliser une isolation thermique par l’extérieur ?

Comment réaliser une isolation thermique par l’extérieur ?

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post published:14/03/2022
  • Post last modified:20/09/2022
  • Post comments:0 commentaire
  • Temps de lecture :20 min de lecture
demande de devis isolation thermique exterieur

L’isolation thermique est une excellente solution pour améliorer la performance d’un bâtiment, réduire les déperditions et améliorer l’enveloppe du bâtiment. Afin d’améliorer les propriétés isolantes du bâtiment, l’isolation doit être posée contre la face extérieure de votre façade.

Si vous lisez cet article, c’est probablement que vous avez pris la sage décision d’améliorer l’efficacité énergétique de votre maison en réalisant des travaux d’isolation ? Excellent ! Mais quelles sont les étapes de cette opération, et combien de temps est nécessaire aux artisans pour réaliser des travaux d’isolation thermique par l’extérieur (ITE) ?

Pourquoi isoler les murs par l’extérieur ?

L’isolation de l’enveloppe est une technique 2 en 1 qui permet non seulement d’économiser jusqu’à 30% sur les coûts de chauffage mais qui comprend également un ravalement de façade pour redonner un coup de jeune à votre logement. Avec les aides d’état, il est désormais possible de faire réaliser une ITE par un artisan spécialisé sans casser sa tirelire. Cela vous évitera de vous mettre en danger et de causer une malfaçon sur votre propre maison !

Qui peut mettre en œuvre une isolation thermique par l’extérieur ?

L’isolation thermique des murs par l’extérieur n’est généralement pas réalisée par le propriétaire (même s’il est bricoleur), mais plutôt par un professionnel en raison des techniques complexes, de l’assurabilité du bien et des dommages graves pouvant être causés aux biens et aux personnes. A noter également que l’isolation des murs extérieurs transformera l’apparence de votre maison, à ce titre, une autorisation d’urbanisme sera nécessaire (déclaration préalable de travaux).

Pourquoi prendre le risque de faire une isolation thermique extérieure par vous-même alors que vous pouvez bénéficier de l’expertise de professionnels ? Voici plusieurs bonnes raisons de ne pas prendre de risque :

La sécurité

En faisant le choix de réaliser vous-même l’isolation thermique par l’extérieur, vous prenez le risque de ne pas respecter les normes de construction, ce qui pourrait mettre en danger votre sécurité et celle de votre entourage en cas d’incendie ou de fuite de gaz, par exemple. En confiant votre projet à des professionnels, vous êtes sûr qu’ils respecteront toutes les règles et réglementations en vigueur.

Une mise en œuvre de qualité

Lorsque l’on choisit de réaliser soi-même une isolation thermique extérieure, c’est souvent parce que l’on veut faire des économies. Cependant, il est important de savoir que les matériaux utilisés par les professionnels sont beaucoup plus performants et de meilleure qualité que ceux qui sont vendus dans votre grande surface de bricolage. En confiant votre projet à des spécialistes, vous avez donc la garantie d’obtenir une isolation de qualité qui durera dans le temps.

Une performance optimale

Les performances d’une isolation thermique extérieure dépendent en grande partie des compétences des personnes qui réalisent les travaux. Si vous optez pour un projet en mode bricolage, il est probable que les résultats ne soient pas optimaux et que vous ne fassiez pas autant d’économies que vous l’espériez. En revanche, si vous confiez votre projet à des professionnels, vous pouvez être sûr qu’ils prendront toutes les mesures nécessaires pour obtenir les meilleurs résultats possibles.

L’assurance

Si vous vous lancez dans une telle opération sans passer par un professionnel, sachez qu’il ne faudra pas faire d’erreur. Le moindre désordre ou sinistre ne sera pas couvert par votre assureur. A contrario, en passant par un expert de l’isolation par l’extérieur, celui-ci bénéficiera d’une garantie décennale qui le couvrira (et donc vous couvrira) en cas de sinistre.

vue eclatee isolation thermique exterieure

Comme évoqué ci-dessus, le processus de pose d’une isolation des murs extérieurs est relativement complexe, ce qui est une des raisons pour lesquelles il doit être réalisé par des professionnels, aussi appelé itéiste (qui vient de ITE). Cependant, nous avons décrit ci-dessous certaines des étapes de base de la pose d’une isolation extérieur.

Les conditions d’installation d’une ITE

Durée approximative des travaux : de 7 à 10 jours pour une maison mitoyenne de taille moyenne.

☔️ Les conditions météorologiques peuvent impacter le délai et la qualité de la mise en œuvre. Par temps froid, le système met beaucoup plus de temps à sécher et la pluie peut faire disparaître la couche de finition. Le professionnel de l’isolation doit vérifier les prévisions météorologiques pour les journées où les différents revêtements doivent être appliqués. Il ne doit pas entreprendre les travaux si la pluie est annoncée.

S’il pleut pendant l’installation, votre installateur devra peut-être réappliquer l’enduit pour que le système soit étanche. Un bon artisan validera sa mise en œuvre que lorsque la couche de finition aura pris correctement et que ses clients seront satisfaits du travail entrepris.

🔇 Dérangement des habitants : Les perturbations sont minimes lors de l’installation d’une ITE, car la majorité du travail a lieu à l’extérieur de la maison. Les seules perturbations potentielles sont :

  • Les échafaudages en place pendant toute la durée de l’installation, ce qui peut gêner l’accès aux allées et aux portes.
  • Le chauffage et l’eau sont coupés si des tuyaux ou un conduit de gaz doivent être prolongés, mais cela ne devrait pas durer plus d’une heure.
  • Une journée de perforateur intermittent pour la fixation mécanique des panneaux isolants.

Combien de temps la couche de finition met-elle à sécher ?

Cela dépend de la température extérieure. Par 20°C de température, le système sera sec environ 4 heures après l’application de la couche finale, par 6°C cela peut prendre 24 heures.

Les étapes pour réaliser une isolation thermique par l’extérieur

Voici le déroulé des opérations, étape par étape.

👉 La planification du chantier

L’heure des choix techniques. Ce point technico-commercial est le moment idéal pour découvrir et choisir le type d’isolation qui conviendra le mieux à votre maison. L’itéiste peut vous expliquer toutes les options, afin que vous sachiez ce qui est possible et pourquoi c’est important ! Par exemple, prenons le cas du choix de l’isolant :

🧱 La laine de roche est plus cher mais a un meilleur pouvoir isolant que la laine de verre

🧱 La fibre de bois craint l’humidité mais elle est recyclable

🧱 La PSE (Polystyrène expansé) ou le XPS (polystyrène extrudé) sont beaucoup moins onéreux que le polystyrène graphité

Ensuite vient le début du chantier avec l’entreprise RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) qui va installer l’échafaudage afin d’intervenir sur l’ensemble de la façade de votre maison tout en étant sécurisé par cet équipement de protection collective. Certains professionnels consciencieux prévoient également des bâches anti-UV pour les façades les plus exposées au soleil en période estivale.

👉 Test d’enduit

La première étape avant de commencer le processus d’installation de l’isolation des murs extérieurs est d’effectuer un test d’enduit. Cela permettra de déterminer si l’enduit existant est suffisamment solide et adhérent pour supporter l’isolation. Si l’enduit est suffisamment résistant, il suffit de le lisser pour que l’isolation puisse être appliquée directement dessus. Si l’enduit n’est pas assez résistant, il faudra enlever tout l’enduit existant avant de poser l’isolation. Cette étape est plus généralement effectuée lors de la visite technique.

👉 Protection des fenêtres

Systématiquement, les artisans posent également une couche ou un film de protection sur vos portes et fenêtres, ce qui évitera de le endommager ou les salir pendant le processus d’installation.

👉 Démontage des gouttières, descentes d’eau pluviales, bloc de climatisation,…

Une fois que l’enduit existant a été testé et lissé ou retiré selon le cas, toutes les éléments technique (antenne, câbles, etc…) contre la façade doivent être retirées avant d’entamer les travaux. Des tuyaux de descente temporaires doivent également être installés pour empêcher l’eau de s’écouler contre la façade, et toutes ces descentes doivent être éloignées des murs.

👉 Préparation des façades

Pour préparer au mieux ce qui sera le support de l’isolation de votre maison, il est important de nettoyer et de traiter les murs extérieurs avant de poser un revêtement antifongique. Après le nettoyage à haute pression où le professionnel élimine toutes les saletés, l’étape suivante consiste à appliquer une solution antifongique qui préservera votre maison de futurs problèmes de champignons ou de moisissures !

👉 Pose des rails de départ

Les rails de départ sont indispensables à la stabilité et au parfait assemblage des panneaux isolants. Ils doivent être installés horizontalement et solidement fixés au mur, en tenant compte de la nature du sol. Il s’agit d’une étape cruciale qui assurera une bonne isolation extérieure.

L’isolation des murs extérieurs n’atteint normalement pas le sol, mais commence plutôt quelques centimètres au-dessus. En règle générale, le rail sera proche du sol si le sol est en béton et à une quinzaine de centimètres si le sol est naturel (herbe, gravier, terre,…)

Une fois que vous avez décidé de la hauteur, c’est là que le rail de départ en aluminium, ou plateau porteur, sera installé. Cela crée un point de départ de niveau et peut également être utilisé pour poser des parcloses.

👉 Préparation de l’isolant

Les panneaux d’isolation sont ensuite préparés et découpés selon les instructions des fabricants. Il existe de nombreuses options de matériaux pour isoler les murs par l’extérieur, notamment le polystyrène expansé et la laine de roche compressée.
C’est la phase la plus importante de l’isolation extérieure. Elle est responsable de la performance globale du système, ainsi que de la gestion des ponts thermiques.

Les machines de découpe de polystyrène à fil chaud sont utilisées pour découper les panneaux d’isolation en polystyrène. Cette machine permet une découpe précise pour s’adapter aux différentes configurations et permet également aux panneaux de polystyrène de se ressouder pour améliorer leur comportement.

isolation thermique par exterieur 18

👉 Installation des panneaux d’isolation

Une fois le rail de départ installé, la pose des panneaux d’isolation sur le mur peut commencer. Pour assurer la pose parfaite de l’isolation, il y a deux étapes.

Etape du collage

La préparation de la colle est effectuée et les plaques sont collées au support selon une disposition en quinconce. Cette disposition permet d’éviter les fissures et assure une bonne stabilité aux plaques. Il est important de faire attention au périmétre des ouvertures et aux angles des murs. Un spécialiste saura découper avec précision les plaques de polystyrène expansé pour un assemblage propre.

L’ACERMI (Association pour la certification des matériaux isolants) a certifié le polystyrène en tant qu’isolant. Sa résistance thermique élevée signifie qu’il atténue le transfert de chaleur à travers les murs. Il est important que les panneaux isolants recouvrent entièrement les murs extérieurs. Il ne doit y avoir aucun espace entre les panneaux isolants. Des panneaux de polystyrène affinés sont placés autour des fenêtres pour assurer la continuité de l’isolation.

Etape des fixations mécaniques

En plus de la colle, des fixations mécaniques sont également utilisées pour fixer les panneaux d’isolation. Le but est d’éviter que les panneaux isolants ne soient emportés par le vent ou ne tombent pendant les périodes de mauvais temps.

Les professionnels de l’ITE fixent les panneaux isolants au mur à l’aide de chevilles à frapper ou à visser. Cette méthode permet de ne pas endommager de la couverture d’isolation. Le minimum requis pour un mur est de six chevilles par mètre carré. Ce nombre peut varier en fonction de la localisation et de l’exposition de la maison. Pour réduire les ponts thermiques, les chevilles doivent être recouvertes d’une  » rosace « , c’est-à-dire d’un bouchon isolant qui préserve l’étanchéité de l’isolation mise en place.

👉 Ajout d’un treillis de renforcement et d’un enduit

Maintenant que les panneaux de polystyrène sont solidement fixés aux murs, il est temps de passer à la phase de renforcement. En plus d’être sensible à l’humidité, le polystyrène est fragile et cassant. Pour préserver la durabilité votre isolation extérieure, il est important d’ajouter une toile en fibre de verre. Cette toile est implantée entre 2 couches d’un enduit spécifiquement conçu à cet effet. Cela permettra de renforcer l’isolant et d’assurer sa pérennité. C’est une étape cruciale qu’il ne faut pas sous-estimer !

👉 Ajout de baguettes et des bavettes

Les cornières d’angle, les bavettes et les cornières d’arrêt sont un excellent moyen de s’assurer que l’isolant reste bien fixé et étanche autour des fenêtres, des portes et d’autres obstacles, créant ainsi des bords nets et étanches et empêchant l’isolant de toucher d’autres matériaux. Tout ces composants sont conçus pour épouser la forme des appuis de fenêtre et permettre à l’eau de s’écouler, assurant ainsi une isolation efficace.

👉 Application du primaire ou sous-enduit

Une fois que l’enduit de renforcement et le treillis de renforcement ont été installés, un apprêt est peint. Ce primaire contient souvent des granules qui aident la couche d’enduit finale à adhérer. La couleur du primaire est généralement assortie à celle de l’enduit final, afin de s’assurer qu’aucune couleur ne transparaisse.

👉 Application de l’enduit de finition

La dernière couche d’enduit peut maintenant être appliquée. Cet enduit est la dernière couche du processus d’installation, ce qui signifie qu’il est important de choisir la couleur et la texture exactes que vous aimez, car elles seront visibles à l’extérieur du bâtiment.

C’est là que commence la partie esthétique de la façade ! Il en existe deux types : le bardage ou l’enduit. L’enduit est une solution attrayante, efficace et abordable. Les techniciens appliqueront le revêtement que vous avez choisi. Il ne reste plus qu’à fixer les volets, les gouttières et les autres prises électriques qui ont été retirées pour les travaux. L’échafaudage est ensuite démonté. La maison a maintenant un aspect extérieur qui a profité d’une cure de jouvence.

👉 Réinstallation des éléments techniques en façade

Vous pouvez maintenant réinstaller toutes les canalisations et autres accessoires qui ont été retirés des murs à l’origine, et toutes les ouvertures où les canalisations traversent l’enduit doivent être scellées.

Après la pose de l’isolation des murs extérieurs, il peut être nécessaire d’approfondir les appuis de fenêtre pour tenir compte de l’épaisseur du mur. Pour ce faire, vous pouvez utiliser une extension d’appui de fenêtre ou ajouter de nouveaux appuis plus larges par-dessus.

En outre, vous aurez peut-être besoin de nouveaux rebords ou de rebords plus longs à l’endroit où le toit rejoint le mur, afin qu’ils s’étendent sur le mur nouvellement élargi.

Les points d’attention

Comme pour toute installation d’isolation, il est essentiel de prêter attention aux ponts thermiques potentiels, tels que les embrasures de fenêtres et les jonctions avec le toit et le sol. Les concepteurs doivent chercher à obtenir une continuité de l’isolation au niveau de ces jonctions ou, à défaut, un recouvrement de la couche d’isolation avec des matériaux à faible conductivité thermique. Si aucune de ces solutions n’est possible, une analyse supplémentaire des risques de condensation doit être effectuée.

Il est également important de s’assurer que le système est conçu pour supporter une pluie battante excessive. Pour cela, il faut prévoir des porte-à-faux appropriés et des collecteurs d’eau de pluie conçus pour le niveau d’exposition. Les larmiers et les bavettes doivent être conçus de manière à ce que l’eau soit évacuée du mur et dirigée vers les gouttières et les descentes d’eaux pluviales. Toutes ces mesures doivent être robustes, durables et faciles à entretenir.

Que retenir de la réalisation d’une isolation thermique par l’extérieur ?

Avec 30 % de déperditions d’énergie évitées, le confort intérieur s’en trouve nettement amélioré : finies les sensations de murs froids ou de courant d’air, vous allez redécouvrir le bien-être de votre intérieur.

Lorsque vous confiez votre projet d’isolation thermique extérieure à des professionnels, vous pouvez être sûr qu’ils s’occuperont de tout, du début à la fin. Ainsi, vous n’aurez pas à vous soucier de quoi que ce soit et vous pourrez être sûr que le travail sera fait correctement. Alors pourquoi ne pas confier votre projet d’isolation thermique extérieure à nos experts ?

Laisser un commentaire